Colombie: deux policiers tués, quatre blessés dans une attaque à l'explosif

Colombie: deux policiers tués, quatre blessés dans une attaque à l'explosif

Des policiers colombiens, le 6 septembre 2017 à Bogota

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 21 septembre 2017 à 22h51

Deux policiers ont été tués et quatre blessés jeudi lors d'une attaque à l'explosif dans le nord-ouest de la Colombie où opère le Clan del Golfo, gang de narco-trafiquants le plus puissant du pays, selon les autorités.

Les policiers se trouvaient à bord d'un véhicule de patrouille lorsqu'une "charge explosive" a été déclenchée à leur passage, a précisé la police dans un communiqué.

Le commandant adjoint du commissariat local et le conducteur ont été tués sur le coup.

Quatre autres policiers ont été blessés et hospitalisés, selon la même source.

A Bogota, le ministre de la Défense Luis Carlos Villegas, a condamné une "attaque barbare du crime organisé".

Dans ce secteur opère le Clan del Golfo, qui début septembre a manifesté sa disposition à se rendre à la justice.

Les autorités mènent depuis plus de deux ans une intense chasse à l'homme pour arrêter le chef du gang, Dairo Antonio Usuga, alias Otoniel, l'homme le plus recherché de Colombie et pour l'interpellation duquel les Etats-Unis offrent une récompense de cinq millions de dollars.

Le président Juan Manuel Santos avait annoncé le 5 septembre que les autorités avaient "reçu de la part du chef du Clan del Golfo l'expression de sa volonté (...) de se soumettre à la justice avec tous ses hommes". Il avait assuré qu'"il s'agirait d'une reddition à la justice, pas d'une négociation politique".

Le Clan del Golfo a été formé par d'ex-paramilitaires des milices d'extrême droite armées, notamment par de grands propriétaires terriens, pour combattre les guérillas de gauche durant le conflit armé qui déchire la Colombie depuis plus d'un demi-siècle.

La majorité de ces milices ont été démobilisées en 2006 sous le gouvernement de l'ex-président Alvaro Uribe (2002-2010). Mais plusieurs de leurs chefs et de leurs hommes se sont ensuite organisés en gangs dédiés au trafic de drogue et de minerais, dont l'extraction illégale d'or.

Le Clan del Golfe a compté jusqu'à 4.000 hommes. Mais suite à la vaste offensive lancée par le gouvernement de M. Santos, il compterait aujourd'hui environ 1.800 hommes, selon le ministère de la Défense.

 
0 commentaire - Colombie: deux policiers tués, quatre blessés dans une attaque à l'explosif
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]