Canicule: 4 écoliers hospitalisés pour hyperthermie en Charente, leur état n'inspire pas d'inquiétude

Canicule: 4 écoliers hospitalisés pour hyperthermie en Charente, leur état n'inspire pas d'inquiétude

Une petite fille joue dans une fontaine de Strasbourg (nord-est), le 22 juin 2017

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 22 juin 2017 à 19h38

Quatre enfants âgés de 7 à 12 ans et scolarisés dans une école élémentaire de Charente ont été hospitalisés jeudi après-midi après avoir été pris de malaise et souffert d'hyperthermie, sans que leur état inspire d'inquiétude particulière, a-t-on appris auprès des secours.

Le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) a été alerté peu avant 13H30 sur le cas d'enfants qui se sentaient mal durant leur pause méridienne à l'école de Nersac, à 10 km d'Angoulême. A leur arrivée, les pompiers ont progressivement pris en charge un nombre croissant d'écoliers présentant des symptômes similaires, à des degrés divers.

Quatre écoliers ont été transférés à l'hôpital d'Angoulême, pour une hyperthermie grave concernant deux d'entre eux, sévère pour deux autres. Ils devaient y rester le temps d'être réhydratés, mais leur état n'inspirait pas d'inquiétude particulière, selon le SDIS.

Au total, 21 autres enfants de différentes classes ont été pris en charge sur place par les pompiers, qui ont acheminé des ventilateurs-brumisateurs depuis le SDIS. L'école, où des températures allant de 30 à 34 degrés ont été relevées dans certaines classes, a fermé par anticipation, une fois les parents prévenus.

 
4 commentaires - Canicule: 4 écoliers hospitalisés pour hyperthermie en Charente, leur état n'inspire pas d'inquiétude
  • avatar
    titoz  (privé) -

    Je ne vois plus personne pour critiquer les profs "tranquillou" qui refusent de faire classe à Aix en Provence à cause de la chaleur.
    Il y en avait beaucoup pourtant hier qui insultait une profession entière sous couvert d'anonymat et sans contrôle.
    Vous n'êtes plus là ou bien le sujet ne vous intéresse plus?
    Ceux d'Angoulême ont trouvé une meilleure combine pour être "tranquillou": appelez les pompiers. (2e degré)

    TITOZ " un grand bravo , j'ai moi meme ete revolté en lisant certains commentaires contre les profs , des fonctionnaires , des fenehants , pas assez de vacances .et patati et patata
    Tout ses abrutis n'on pas pensé un seul instant aux enfants avant d'écrire leurs aneries , alors se matin qu'ils se regardes dans une glace , ils y verront la cupidité .
    PS: je suis ni prof ni fonctionnaire

  • on ne peut pas installer des ventilos où clim dans les écoles car il faut de l'argent pour l'invasion de migrants en France - dèjà que des départements détournent l'argent versè par l'état pour les personnes agées pour soi-disant renover les écoles, les routes, etc.. et les vieux crévent - ç'a c'est la France des veaux - pauvres de nous que réserve t'on à nos enfants pour l'avenir -

  • et dire qu'on veut réduire les vacances scolaires...donc, plus de jours de canicule pour de pauvres enfants dans des écoles sans clim...quel adulte accepterait ???

  • J'avais écrit il y a quelques temps que de nombreux locaux scolaires n'étaient pas conformes ... vétusté, isolation etc...... On m 'a répondu que les petits chéris ne méritaient pas qu'on se préoccupe de ce genre de détails...
    De nombreuses classes connaissent tous les ans en septembre et mai/juin/début juillet des températures de plus de 30 degrés, des cours écrasées de chaleur sans ombre...Dans les classes de maternelle et primaire, on note souvent des saignements de nez...bref...ce ne sont que des gosses... le bien être animal rallie plus de sympathisants ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]