Bouches-du-Rhône : un homme se tue en longboard dans une descente

Bouches-du-Rhône : un homme se tue en longboard dans une descente

Le longboard permet d'atteindre des vitesses élevées (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 12 novembre 2016 à 15h11

C'est un sport "extrême", et les dangers sont bien réels. Un homme de 36 ans s'est tué ce vendredi 11 novembre sur les routes escarpées du massif de la Sainte-Baume, dans l'est des Bouches-du-Rhône. L'individu a trouvé la mort alors qu'il descendait en longboard le col de l'Espigoulier, dont le sommet est perché à 723 mètres, sur les hauteurs de la ville de Gémenos.

Dérivé du skateboard, le longboard est une planche à roulettes "grand format" qui permet d'atteindre des vitesses pouvant avoisiner les 80km/h en descente. Selon les premiers éléments de l'enquête révélés par France Bleu Provence, le malheureux aurait perdu le contrôle de son engin avant de chuter au sol sur la voie de gauche. C'est à ce moment qu'une moto arrivant en sens inverse l'aurait percuté.


Le "longboarder" de 36 ans s'est rendu sur ce col prisé des cyclistes de la région spécialement pour dévaler la route, fraichement goudronnée. Les enquêteurs devaient auditionner les témoins du drame dont les amis de la victime ainsi que le motard percuté, qui s'est en sorti avec de légères blessures.

 
21 commentaires - Bouches-du-Rhône : un homme se tue en longboard dans une descente
  • C'était prévisible qu'avec ce genre d'engin, un accident mortel devait arriver ( et il y en a d'autres, malheureusement).Les autorités compétentes laissent faire sachant que des individus (qui se croient immortels ) vont sur des routes avec ces engins pour lesquels la législation est ambiguë mais ce qui est certain c'est qu'ils n'ont pas le droit d'aller sur une route avec. Il faut espérer que des mesures énergiques vont être prises afin de bien cadrer l'utilisation du longboard. Et par la même occasion , tous les autres engons qui arrivent et dont personne ne sait d'où ils viennent probablement non homologués mais qui à un moment donné vont être la cause d'accidents comme là. C'est dommage mais il savait qu'il se mettait en danger en faisant du longboard, cela ne peut se faire que sur une piste fermée .

  • C'est malheureux de le dire mais je crois qu'il l'a bien cherché, car pratiquer ce sport alors que la circulation est ouverte, ce n'est plus de la folie mais de la débilité.

  • Wingsuit, longboard, des sports extrêmes... jusqu'au bout !!!

  • Et de la pub est faite avec ce...sport

  • Pourquoi autoriser ce genre de connerie, ce motard n'y est absolument pour rien pourtant un homme est mort.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]