Béarn : ses enfants dormaient dans le jardin, un père en garde à vue

Béarn : ses enfants dormaient dans le jardin, un père en garde à vue©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 08 octobre 2016 à 20h06

Une situation de détresse. Les gendarmes ont interpellé les parents d'une famille très nombreuse en Béarn, ce jeudi.

Le père, un homme de 31 ans, a été placé en garde à vue. Il est soupçonné de délaissement et de diverses violences sur ses enfants, comme le rapporte Sud Ouest.

Selon le quotidien régional, les enquêteurs ont découvert que la fratrie dormait dans le jardin sous des tentes, invisibles de l'extérieur. Les enfants, âgés de 2 à 16 ans, subissaient des violences régulières de la part du père, sous l'emprise de l'alcool. Le parquet soupçonne aussi des manques de soin et de nourriture. Les faits doivent être vérifié, enfant par enfant, par un médecin légiste, explique Sud Ouest qui précise que l'enquête pourrait se poursuivre de longs mois encore.

Selon les informations de France Bleu Béarn, ce sont les plus grands de la fratrie qui ont raconté leurs conditions de vie à des enseignants de leur collège. Ce jeudi, le parquet a placé ces enfants, des filles et des garçons dont le nombre n'a pas été précisé pour les protéger, en famille d'accueil et en foyers. Une opération délicate et inédite pour les services du Conseil départemental qui ont dû faire face à l'urgence.

Sud Ouest et France Bleu indiquent que la mère de famille, elle, a été entendue en audition libre par les gendarmes, mais n'a pas été placée en garde à vue.

 
43 commentaires - Béarn : ses enfants dormaient dans le jardin, un père en garde à vue
  • ENCORE une fois le drame de l'alcool - les enfants "trinquent" et s'il y a un procès lorsque des enfants meurent comme dans le
    procès de la petite Fiona - on excuse les parents qui ont pour leur part souffert dans leur enfance - lamentable et grande tristesse

  • Le père 31 ans et un enfant de 16 ans ou il a commencé jeune ou les enfants ne sont pas de lui. J'aurai tendance à penser que cet homme est dangereux et complétement abruti IL faudrait le laisser dormir également dehors une bonne partie de cet hiver ça lui rafraîchirait les idées et peut être il n'aurait plus envie de faire des enfants à sa femme qui doit être guère plus intéressante pour n'avoir rien dit : donc m^me soir pour elle , elle dort dehors.

  • Je connais un instituteur dans les années 1990 qui, en exercice avait demandé à ses élèves de dessiner leur chambre et leur lit ainsi que les objets figurant dans cette endroit.
    Un enfant de 8 ans avait dessiné une chambre ronde et l'instit avait demandé des explications à l'enfant qui avait révélé qu'il couchait dans une tente dans le jardin. C'était au mois de novembre.
    L'instituteur avait signalé ce fait aux services sociaux qui sont intervenus.
    C'était le compagnon de la mère qui l'exigeait.
    Exemple d'exercice à faire exécuter par les professeurs des écoles ? ? ?

    Plutôt très intelligent pour peut-être repérer des d'enfants maltraités par leurs parents !!!

  • Quelques précisions :
    Ici tous les internautes ou presque parlent "d'assistés" et de "cas sociaux" or ces situations de violence et d'alcoolisme qui sont rapportées dans les médias ne parlent jamais de celles, toutes aussi nombreuses qui existent dans les classes dites aisées.

    Par ailleurs, même si c'est difficile à admettre, l'alcoolisme est bel et bien une MALADIE qui est bien loin de correspondre à l'image "du mec bourré qui tape sur tout ce qui bouge"
    On peut être alcoolique sans être jamais ivre et inversement se saouler plus ou moins régulièrement sans être alcoolique.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]