Deux agents pénitentiaires blessés après une agression au couteau aux Baumettes

Deux agents pénitentiaires blessés après une agression au couteau aux Baumettes

La prison des Baumettes à Marseille le 9 décembre 2016

A lire aussi

AFP, publié le lundi 19 juin 2017 à 23h16

Deux agents pénitentiaires ont été blessés lundi matin par un détenu récidiviste qui les a agressés avec un couteau et des morceaux de miroir à la prison des Baumettes à Marseille, a-t-on appris auprès de la direction de l'établissement.

Le détenu, qui sortait tout juste du quartier disciplinaire pour une agression du même type, avait regagné calmement sa cellule lundi matin, a raconté à l'AFP Christelle Rotach, directrice des Baumettes.

"Comme il était agressif, deux personnels sont allés lui porter son repas à midi, et il leur a tendu un véritable guet-apens", a-t-elle expliqué.

Le parquet de Marseille a engagé des poursuites pour "agression caractérisée" et le détenu a été transféré pour être placé en garde à vue, a ajouté Christelle Rotach.

Les deux agents, blessés aux bras et aux mains, sont pris en charge à l'hôpital. La psychologue de l'établissement les a déjà contactés pour une prise en charge rapide.

La CGT pénitentiaire s'est inquiété auprès de l'AFP d'une "escalade dans la violence": "Les agents sont ciblés directement, c'est inacceptable de bosser comme ça", a dénoncé David Cucchietti, de la CGT Baumettes.

Le représentant syndical a notamment dénoncé "une tension, un stress des détenus comme des agents avec l'ouverture de Baumettes II, alors qu'il manque 55 agents et que nous devons jongler entre les deux bâtiments".

Le syndicat pénitentiaire des surveillants (S.P.S) a "exigé", lundi dans un communiqué, que "le nécessaire soit fait pour que le détenu soit jugé en comparution immédiate" et que "des dispositions rapides soient appliquées pour rétablir l'ordre" dans la prison.  

"Le 06 juin 2017, le S.P.S Marseille, par une journée d'action coup de poing sur la ville de Marseille, avait alerté les différentes autorités sur la mise en danger des surveillants pénitentiaires aux Baumettes", écrit le syndicat. 

Avec 1.608 détenus hommes hébergés pour une capacité de 1.153 et 124 femmes pour 67 places, les Baumettes sont le plus important établissement pénitentiaire de Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

En décembre 2012, le contrôleur général des prisons avait critiqué l'état de l'établissement, notamment sa surpopulation et son insalubrité. Ce bâtiment des années 30, qui ne peut être rénové, sera détruit. Sera édifié à sa place un nouvel établissement, les Baumettes III, annoncé pour 2021.

 
9 commentaires - Deux agents pénitentiaires blessés après une agression au couteau aux Baumettes
  • Heureusement qu'Internet est là, car ce fait divers serait passé dans l'indifférence la plus totale. C'est vrai que nos chaines info 24/24 sont plus enclin à louanger le nouveau Président, que faire le travail pour lequel elles sont payées. En ces temps, il ne faut mieux pas inquiéter le Français lambda, il pourrait avoir de mauvaises réactions.

  • Rouvrons le bagne de Cayenne,envoyons-y les assassins et faisons-les bosser jusqu'à l'épuisement.Honte à notre justice politisée(mur des cons) et clémente avec les voyous surtout s'ils sont étrangers ou d'origine étrangère.Seuls des hommes à poigne pourront ramener la paix sociale dans ce pays.

  • En prison, il agresse le personnel pénitentiaire avec un couteau, puis il est placé en garde à vue !
    Que faisait ce détenu avec un couteau ?
    Pour être placé en garde à vue, serait-ce que la prison serait trop petite pour ce détenu dangereux ?
    Les personnels pénitentiaires auront peut-être bien raison de manifester leur colère !
    Nos ministres de l' intérieur et de la justice, Collomb et Bayrou, seraient- ils déjà sur la sellette ??
    Celà ne peut plus durer comme çà !

  • c'est la france, pourquoi ce generait il vu qu'il va prendre peu pour ce geste!

  • agressé au couteau, par qui ? La riposte devrait être simultanée et proportionnelle à l'attaque, c'est à dire un bon nettoyage.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]