Aude : 200 chats tués, un "serial killer" activement recherché

Aude : 200 chats tués, un "serial killer" activement recherché©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 05 juin 2017 à 20h21

L'inquiétude grandit chez les habitants de Saint-Pierre-la-Mer, dans l'Aude. Ces dernières semaines, la SPA a enregistré les décès de près de 200 chats.

Ces morts suspectes pourraient être l'oeuvre d'un serial killer.

Alors que de nombreux cadavres de chats errants ont été retrouvés, des animaux domestiques semblent également concernés, comme celui de Stéphanie. "J'ai trouvé un autre chat sur la terrasse, agonisant sous un fauteuil. Ils vomissaient quelque chose de bleu, ils miaulaient et mouraient", a confié à La Dépêche du Midi, l'habitante de la commune.

L'association des chats errants a d'ores et déjà porté plainte à la gendarmerie, révèle le quotidien régional. Des autopsies devraient être effectuées pour déterminer l'origine de ces empoisonnements. Le président de l'association évoque la présence de "mort aux rats, d'huile de vidange, ou même de cannabis" dans des boulettes.

Mais cette série de décès a plongé la commune dans un climat de suspicion permanent. "Avec la perte des animaux qui touchent tant de propriétaires, le climat est devenu détestable, tout le monde se méfie de tout le monde. On a tous peur qu'un enfant ingurgite un jour ce poison dont on ne sait rien", s'inquiète Geneviève. Quant au chef de la police municipale, Franck Régnier, il espère que "la pression retombe pour le respect de l'ordre public".

 
111 commentaires - Aude : 200 chats tués, un "serial killer" activement recherché
  • Pourquoi détruire ainsi les animaux ? Folie d'humains. Ici comme dans les arènes, ils se croient des Dieux !

  • L'année dernière, au début des vacances, un jeune chat rodé autour de notre maison. Nous avons pensé 'il y a un nouveau chat dans le quartier". Puis, on s'est aperçu au bout de quelques jours qu'il dormait sur le seuil de notre maison. Avec le début des vacances, nous avons donc pensé, il doit être abandonné. Nous avons cherché sur internet si quelqu'un ne le cherchait pas mais rien; Nous l'avons emmené chez le vétérinaire pour savoir s'il était pucé, non. Il n'avait donc pas de maître. Nous l'avons fait vacciné, castré, pucé et bâptisé Garfield. Ce n'est pas original mais lorsque nous l'avions vu, c'était le nom qui nous était venu à l'esprit. Seulement voilà, Garfiel a passé du temps seul dehors et il ne veut pas resté à l'intéreiur. Et un chat trouve facilement les accès qui mène hors du jardin. Alors, il sort, il rentre comme il veut et nous sommes inquièt lorsqu'il absent trop longtemps. Il rentre toujours et nous ne regrettons pas de l'avoir adopté car il est très affectueux et on le lui rend bien !

  • Pour info
    Rage éradiquée en france

    Exact, depuis plus de 30 ans.

  • il faut attacher les chats , comme pour les chiens , la plupart des personnes qui ont des animaux ne sont pas responsable.
    Attachez les il n'y aura dans ces cas la pas de probléme.
    Il y a des chats qui ne sont pas vaccinés puisqu'ils ne sont à personne , pensé à la rage.
    Vous preférez avoir la rage et d'autres maladies?

    avatar
    raymonde  (privé) -

    vous plaisantez on n'attache pas un chat, quant à la rage elle est éradiquée, renseignez vous !

  • il faudrait taxer les propriétaires d'animaux

    Je pense qu'ils sont déjà bien taxés: entre les vaccins, les identifications, les stérilisations, la bouffe et le reste. Non je pense plutôt qu'il faut une stérilisation massive et arrêter le commerce (élevage, reproduction pour faire du fric....).

    Pourquoi taxer. J'ai eu 5 chats, 4 mâles et une femelle, tous venant de la rue, à leur arrivée chez moi il sont tous passés chez le vétérinaire, d'abord pour déterminer si ils étaient porteurs de maladie, ensuite ils ont été vaccinés et stérilisés. Ils n'ont jamais été dehors sans ma surveillance et étaient donc systématiquement rentrés en mon absence et toutes les nuits. Bien soignés et nourris, cela représentait un budget bien plus important que pour moi-même. En les sortant de la rue j'ai évité la prolifération de chats et je ne vois pas en quoi des taxes pourraient remplacer ce que j'ai fait. Si on taxe la détention d'animaux, combien de propriétaires peu scrupuleux vont les jeter à la rue. Que les mairies fassent déjà la démarche de passer des contrats avec la SPA, toutes ne le font pas, et qu'elle mettent en place des campagnes de stérilisation des chats errants et que les propriétaires qui abandonnent leurs animaux soient poursuivis. Nombreux sont ceux qui ne les emmènent pas quand ils déménagent, ils sont connus et pourraient être poursuivis pour cet acte d'abandon.

    avant de taxer les propriétaires d'animaux, il faut taxer tous les imbéciles qui ne les aiment pas !!!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]