Attentat de Nice : un "autel de la honte" à l'endroit où le terroriste est mort

Attentat de Nice : un

Un amas d'ordure à l'endroit où a été tué Mohamed Lahouaiej, à Nice, le 18 juillet 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 18 juillet 2016 à 17h20

- Parmi les fleurs et les points de recueillement sur la promenade des Anglais, un lieu concentre toute la colère des Niçois. -

A Nice, sur la promenade des Anglais, il y a les fleurs, les bougies, les mots de soutiens.

Mais il y a également, à l'endroit où a été tué Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un tas d'immondices et des insultes griffonnées sur le bitume.

"Lâche!", "assassin", proclament les inscriptions faites sur le bitume à l'endroit précis où a été abattu le terroriste qui a tué au moins 84 personnes le soir du 14 juillet. Autour, des bouteilles en plastique vides, des pierres, des paquets de cigarettes, des mégots ou encore des galets. Partout ailleurs sur l'artère de bord de mer, des anonymes ont plutôt déposé des bougies, des fleurs, des peluches et des petits mots. Lundi, des dizaines de milliers de personnes l'ont envahi rendre hommage aux victimes lors d'une minute de silence.



Des passants crachaient dessus quand ils passaient à côté, ou y jetaient leurs mégots de cigarette ou autres déchets, ont constaté des journaliste de l'AFP. Certains, rapporte Nice-Matin, donnent des coups de pied rageurs en passant. D'autres encore, lancent des insultes. "Qu'il soit mort 20 fois", lâche par exemple une passante.

 
36 commentaires - Attentat de Nice : un "autel de la honte" à l'endroit où le terroriste est mort
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]