Alpes-Maritimes : une jeune femme retrouvée morte près d'une rave party illégale

Alpes-Maritimes : une jeune femme retrouvée morte près d'une rave party illégale

La gendarmerie a ouvert une enquête ce lundi, après le décès d'une femme de 29 ans (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 17 juillet 2017 à 16h59

Une femme de 29 ans a été retrouvée morte dimanche en contrebas d'une route située à proximité d'une rave party illégale et non déclarée organisée dans l'arrière-pays niçois (Alpes-Maritimes).

Le corps de la jeune femme, qui habitait à Nice, a été découvert par des promeneurs. "La cause accidentelle est probable mais la piste criminelle n'est pas exclue dans l'attente des résultats de l'autopsie", a indiqué à l'AFP la gendarmerie, confirmant une information de L'Essor de la gendarmerie.

Selon le site en ligne, la chute d'une falaise au niveau du col de l'Ablé pourrait à l'origine du drame.

"IL Y AVAIT ENCORE DE LA MUSIQUE À L'ARRIVÉE DES GENDARMES"

La gendarmerie a ouvert une enquête et les organisateurs de la manifestation, près de Lucéram, doivent être entendus prochainement. Une centaine de jeunes faisaient encore la fête dimanche matin et ne s'étaient manifestement pas rendus compte de la disparition de la victime. "Il y avait encore de la musique à l'arrivée des gendarmes", selon la même source. La jeune femme, séparée et mère d'une petite fille, habitait Nice.



Le 9 juillet, un mineur de 17 ans était décédé lors d'une rave party à Gâvre (Loire-Atlantique). Le 29 avril, une personne avait également trouvé la mort dans un Teknival organisé à Pernay près de Tours (Indre-et-Loire).

 
10 commentaires - Alpes-Maritimes : une jeune femme retrouvée morte près d'une rave party illégale
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]