Allemagne: le festival "Rock am Ring" évacué en raison d'une "menace terroriste"

Allemagne: le festival

L'organisateur Marek Lieberberg annonce la suspension du festival Rock am Ring à Nuerburg, le 2 juin 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 02 juin 2017 à 23h04

Le festival de musique "Rock am Ring", le plus important du genre en Allemagne, a été évacué vendredi soir en raison d'une "menace terroriste", moins de deux semaines après l'attentat de Manchester contre une salle de concert qui a fait 22 morts.

La police de Coblence (ouest) a indiqué disposer "d'éléments concrets, au vu desquels une possible menace terroriste n'est pas à exclure", dans un communiqué diffusé au premier jour de l'événement, où 90.000 spectateurs étaient attendus, et qui doit s'achever dimanche.

Vendredi soir, la tête d'affiche devait être le groupe berlinois Rammstein.

"Comme la sécurité est la priorité et que toute mise en danger des festivaliers doit être autant que possible évitée, il a été décidé de suspendre le festival pour aujourd'hui", poursuit la police, sans précisions sur la nature de la menace et les éléments tangibles dont elle dispose.

Les organisateurs de leur côté ont prié les visiteurs, dans un message distinct, de se diriger "dans l'ordre et le calme vers les sorties et les terrains de camping" afin de "soutenir les investigations de la police".

Ils ont dit espérer que le festival, qui s'étend en partie sur la ligne des stands du célèbre circuit automobile du Nürburgring, reprenne dès samedi. 

L'événement avait été en partie annulé l'an dernier en raison de violents orages, la foudre ayant fait des dizaines de blessés.

- Essor islamiste -

La police a précisé que la sécurité de "Rock am Ring" avait déjà été renforcée dans la foulée de l'attentat commis le 22 mai à Manchester après un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande, avec "1.200" hommes supplémentaires déployés près du village d'Adenau, dans le massif de l'Eifel.

Les autorités allemandes sont par ailleurs sur le qui-vive en raison de la menace islamiste pesant sur l'Allemagne, particulièrement depuis un attentat au camion-bélier revendiqué par le groupe Etat islamique qui a fait 12 morts en décembre dernier sur un marché de Noël à Berlin. 

Les mouvements islamistes potentiellement violents ont connu ces deux dernières années un essor dans le pays. Les services du renseignement intérieur estiment à environ 10.000 le nombre d'islamistes radicaux en Allemagne, dont 1.600 soupçonnés de pouvoir passer à la violence. 

Outre l'attaque au camion-bélier à Berlin, l'EI a revendiqué en 2016 un meurtre à Hambourg (nord), un attentat à la bombe à Ansbach (sud) qui avait fait 15 blessés et tué l'assaillant, ainsi qu'une attaque à la hache dans un train en Bavière (5 blessés) dont l'auteur a été abattu par la police.

- Fausses alertes -

Si le meurtre n'a jamais été élucidé, les trois autres attentats revendiqués ont été commis par des demandeurs d'asile --un Tunisien, un Syrien et un Afghan-- arrivés en Allemagne lors de la crise migratoire de 2015. La chancelière Angela Merkel avait alors ouvert les portes du pays à quelque 900.000 demandeurs d'asile.

L'Allemagne a également connu une série de fausses alertes, notamment lors du match de football Allemagne-Pays-Bas annulé moins d'une heure avant la rencontre à Hanovre (nord), le 17 novembre 2015, quatre jours après les attentats de Paris.

La gare centrale de Munich (sud) et celle de Pasing, à l'ouest de la ville, avaient par ailleurs été évacuées dans la nuit du 31 décembre 2015, en raison d'une crainte d'attentat suicide. Aucune arrestation n'avait eu lieu dans ces deux affaires.

 
4 commentaires - Allemagne: le festival "Rock am Ring" évacué en raison d'une "menace terroriste"
  • L'Europe a choisi de vivre ainsi, nous aurions pu être heureux à condition de savoir nous protéger mais nous avons je suppose besoin de ce risque permanent pour pimenter notre vie puisque nous continuons au quotidien à accueillir des gens dont nous ne connaissons absolument rien à part le fait qu'ils viennent de Pays où la Guerre fait rage depuis des années. Sont-ils des victimes, des criminels, personne n'en sait rien mais nous les accueillons à bras ouverts et nous en faisons plus pour eux que pour nos personnes âgées ou pour des marginaux qui ont travaillé, cotisé, mais qui ont eu quelques déboires dans leur vie.
    Il faut croire que certains Européens n'aiment pas leurs enfants puisqu'ils font tout pour leur pourrir leur avenir.

  • voilà la vraie menace pour nos enfants et voilà ce que des politiques dévoyés leur laissent en héritage ! et c'est autre chose que des affirmations mensongères sur le climat qui monopolisent les bien pensants alors qu'ils devraient plutôt s'attacher à combattre réellement ce fléau terroriste en faisant en premier lieu un grand nettoyage dans chaque pays européen pour ce qui nous concerne, au lieu de faire le contraire

  • Quand on li cette article il y a de quoi avoir peur ,

    Quand on lit votre intervention aussi...

  • il vaut mieux mourir dans un attentat terroriste que d etre privée de liberté..... je vous attends les intolérants ici répubik tolérante. incompréhensible ces religions

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]