Propreté : les amendes pleuvent et vont continuer à pleuvoir à Paris

Propreté : les amendes pleuvent et vont continuer à pleuvoir à Paris

Mégots de cigarette dans les interstices d'une grille d'entourage d'arbre d'une rue de Paris, le 13 janvier 2012

A lire aussi

AFP, publié le mardi 04 juillet 2017 à 09h16

Les amendes pleuvent et vont continuer à pleuvoir à Paris pour lutter contre les "comportements inciviques inacceptables" des personnes jetant leurs déchets dans la rue ou les jardins, a affirmé lundi la maire PS de Paris Anne Hidalgo qui veut prendre "à bras le corps" le problème de la propreté dans la capitale.

"On dépense 500 millions d'euros par an pour la propreté de Paris. Ce n'est pas possible de continuer comme ça", a indiqué la maire devant la presse en évoquant la "faiblesse" des résultats sur cette question, dont se plaignent souvent élus, Parisiens et touristes.

Quelque 90% des 38.000 amendes de 68 euros infligées par les agents de la Ville au premier semestre 2017 concernent la propreté (jets de mégots, épanchements d'urine, dépôts sauvages, etc), un chiffre en augmentation de 67% par rapport à la même période l'an dernier, a précisé la Ville.

Et cela va continuer : "On ne va pas relâcher la verbalisation. Il faut comprendre que salir peut coûter", a indiqué la maire qui a donné consigne aux agents de la "brigade de lutte contre les incivilités", dont le nombre monte régulièrement en puissance, de pénaliser les indélicats.

Un plan pour renforcer la propreté a été voté en mars dernier, avec nouveaux horaires, nouveaux agents, matériels, etc "mais force est de constater que ce n'est pas suffisant. Il y a des comportements inciviques inacceptables", a-t-elle affirmé.

Alors que la Ville ouvre de plus en plus de parcs la nuit, des containers ont été mis en place sur les lieux de pique-nique comme le canal Saint-Martin.

Mais la Ville réfléchit à de nouvelles mesures, comme l'appel à des prestataires privés qui passeraient le soir et le week-end pour ramasser les dépôts sauvages, a annoncé Mme Hidalgo.

Des conférences de citoyens auront lieu à l'automne, une opération "journée du grand nettoyage" sera organisée également à la rentrée pour montrer que "la propreté est l'affaire de tous". "Je n'accepte plus la situation telle qu'elle est aujourd'hui", a répété la maire.

 
19 commentaires - Propreté : les amendes pleuvent et vont continuer à pleuvoir à Paris
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]