Pollution : la face cachée des paquebots de croisière

Pollution : la face cachée des paquebots de croisière©Panoramic. Image d'illustration
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 04 juillet 2017 à 20h30

Un air pas si pur. Un bateau de croisière peut émettre en une journée autant de particules fines et de dioxyde d'azote qu'un million de voitures.

Voici le terrible constat que dresse une enquête diffusée sur la chaîne britannique Channel 4 et relayée ce mardi par BFMTV.

Le niveau de pollution enregistré sur le pont de certains paquebots est parfois pire que dans les villes les plus polluées du monde, estiment les auteurs de l'enquête. Ces derniers se sont focalisés sur les navires du plus grand opérateur de croisières en Grande-Bretagne.

Le reportage d'investigation réalisé pour l'émission "Dispatches" souligne que si un bateau peut a lui seul émettre en une journée autant de particules fines qu'un million de voitures réunies, 33 paquebots de croisière produisent, eux, autant de pollution que toutes les voitures en services au Royaume-Uni.

Une pollution causée par le fioul lourd qui brûle dans les cheminées du navire et qui en se consumant rejette du soufre et des particules fines. Le constat n'est pourtant pas nouveau. En 2015, deux ONG, dont la fédération France nature environnement (FNE), affirmaient que les bateaux de croisière sont un fléau pour la qualité de l'air, y compris lorsqu'ils sont à l'arrêt. Car même à quai, les moteurs des navires continuent de tourner pour alimenter en électricité les cuisines, les restaurants, les salles de loisirs ou l'air conditionné.

"Le fioul lourd des navires est très polluant et possède une teneur en soufre plus de 3 500 fois supérieure à celle du diesel des voitures", indiquait dans les colonnes du Parisien Adrien Brunetti, chargé de mission santé au sein de FNE, en 2015. L'impact sur la santé du fioul lourd rejeté par les cheminées des navires est majeur. Il peut à long terme engendrer des maladies respiratoires, des décès prématurés ou des cancers des poumons.

"Une exposition de courte durée peut causer des problèmes respiratoires, notamment chez les personnes asthmatiques ou celles souffrant de maladies cardiovasculaires", affirme le docteur Matthew Loxham, cité dans le reportage de Channel 4. Les membres de l'équipage, exposés plus longuement à ces particules, pourraient quant à eux présenter des symptômes que "nous commençons juste à comprendre".

Selon l'ONG Transport and Environment, environ 50 000 morts prématurés en Europe sont imputables à la pollution atmosphérique maritime. Et des mesures simples permettraient de réduire de 80 à 90 % cette pollution.

 
200 commentaires - Pollution : la face cachée des paquebots de croisière
  • Aujourd'hui ce sont les paquebots les pollueurs alors que dire des cargos, des porte-containers ils ont des moteurs moins polluants ? il faut bien montrer une cible pour que la vindicte populaire attaque. Pourquoi ne fait t'on pas la comparaison de pollution avec un avion, un train, un car par rapport aux nombre de personnes transportées. Là on pourrait se faire une idée moins faussée

  • quand je dit que la navigation de plaisance pollue a tout va sans aucun souci ils ont tous les droits tout aussi bien en polluant l'air ou en polluant l'eau il n'y a qu'a voire commment sa se passe sur nos canaux et rivieres dediée a la navigation de plaisance les nappes de fioul sont presente partout dans les ports de plaisance et les ecluses et aussi quand on fait du velo sur les chemenis de halage de ces canaux on s'en prend plein les narines des rejets de moteurs diesel parce que eux ils ont aucun filtres a particules c'est franchement degeulasse j'interpelle le ministre de l'ecologie de la santé et aussi du tourisme et de la navigation sa vaut le coup

  • Oui mais Nicolas Hulot va réduire cette pollution en tapant sur les automobilistes "qui ne sont rien"
    et qui ont pourtant besoin de leurs autos pour aller au boulot, faire les commissions,&c...,&c...,&c...
    en les contraignant à acheter des voitures électriques qui n'ont qu'environ 100 kms d'autonomie, et
    même si ces "ceux qui ne sont rien" ont de moins en moins les moyens avec la CSG majorée et
    d'autres taxes et impôts que la Macronie va inventer ... ON SE FOUT DU MONDE, monsieur Hulot !!!

  • Mais qué qui dit nicolas bulot de toutes cette petite pollution. Rien ! C'est vrai, on ne va empêcher tous nos richoux de faire une petite ballade en bateau. On devrait supprimer 365 millions de voitures, ce qui permettrait à un de ces petits joujoux de naviguer tranquille pendant 1 an sans remord de pollution.

  • article écrit par des ignorants,et toutes les personnes cités dedans ne sont pas mieux,car de confondre groupe électrogène,et moteurs principaux,(un moteur principal sert a faire tourner les hélices)ce n'est pas du tout la même chose,car un moteur principal et en générale 10 fois plus gros qu'un groupe électrogène,donc c'est moteurs principaux,sont arrêté a chaque amarrage,après depuis quand le fioul lourd brûle dans les cheminées,c'est comme si votre essence brûlait dans le pot d’échappement,et non dans les cylindres,la je suis sur que votre véhicule ne démarrerait pas,car la combustion dois se faire dans les cylindres,pour qu'un moteur puisse fonctionner,et bien les moteurs de bateaux fonctionnent de la même manière,et le fioul lourd est préchauffé avant d'arriver dans les cylindres,autrement il ne pourrait passer dans les injecteurs,et encore mois provoquer l'explosion nécessaire pour que les moteurs puisent fonctionner,juste un petit cour de mécanique naval,mon métier était ajusteur mécanicien bord,c'est a dire que je réparait les moteurs de bateaux dans une importante société naval

    Vous ne faites que corriger certaines données qui ont été écrites par des nuls en mécanique mais ce qui est pourtant vrai et essentiel dans cet article c'est que c'est bien du fioul lourd qui est utilisé en combustible pour les moteurs de propulsion.
    Et que ce fioul lourd EST cancérigène et extrêmement polluant. Il est utilisé dans plusieurs domaine où l'on a besoin de puissance (centrale enrobés, cimenterie, sucrerie) pour chauffer ou autre. C'est une "résidu" de la distillation du pétrole et donc coûte moins cher que les autres combustible.

    Le fioul lourd n'explose pas (i brûle) dans un moteur diesel, qui est un moteur à explosion interne. D'autre part, comme le dit GI85, c'est un résidu de la distillation du pétrole. On ne peut rien en faire que le brûler. Donc, si on ne l'utilise pas dans un moteur ou dans une chaudière, qu'en fait-on , On le jette à la mer, ou dans un coin reculé de campagne ? il faut remarquer aussi que les paquebots ne représentent qu'une faible quantité du trafic maritime. Les cargos, porte-conteneurs, tankers et autres, sont bien plus nombreux ; et qui achète (directement ou indirectement) les marchandises qu'ils transportent ? Tous les râleurs qui critiquent tout et tout le monde sur les forums ; sans jamais apporter, bien sûr, de solution concrète. Parce que le Monde est compliqué, de plus en plus compliqué....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]