Merkel: l'Europe plus "déterminée que jamais" à combattre le changement climatique

Merkel: l'Europe plus

La Chancelière allemande Angela Merkel, le 29 juin 2017 devant la chambre des députés à Berlin

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 29 juin 2017 à 10h17

L'Europe est "plus déterminée que jamais" à combattre le changement climatique après le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris, a déclaré jeudi la chancelière allemande Angela Merkel, en vue du prochain G20.

Le réchauffement climatique mondial est "un défi existentiel" pour l'humanité et l'accord de Paris n'est "pas négociable", a-t-elle indiqué à la chambre des députés à Berlin lors d'un discours sur la réunion des dirigeants des principales économies mondiales prévue les 7 et 8 juillet à Hambourg.

La chancelière conservatrice a reconnu que les discussions sur le sujet ne seraient "pas faciles" lors du sommet auquel doit participer le président américain Donald Trump.

"Le désaccord (avec les Etats-Unis) est notoire et il ne serait pas honnête de le masquer. En tout les cas, je ne le ferai pas", a lancé la chancelière qui réunit jeudi à Berlin plusieurs dirigeants européens pour tenter de constituer un front uni avant le G20.

Les pays les plus industrialisés du G20 "ne peuvent pas ignorer les défis liés au changement climatique dans le monde", a-t-elle insisté, dans une nouvelle critique voilée au locataire de la Maison blanche.

"Je ne peux pas anticiper aujourd'hui sur les délibérations du sommet sur la protection climatique", a-t-elle poursuivi, mais elle s'est déclarée "déterminée à les mener de telle sorte qu'elles servent le contenu et les objectifs de l'accord de Paris".

Après avoir longtemps entretenu le suspense, Donald Trump, qui s'est fait le chantre du protectionnisme, avait annoncé début juin la sortie de l'accord de Paris sur le climat, isolant les Etats-Unis sur la scène internationale et semant la consternation parmi les 194 autres pays signataires de ce texte historique.

 
10 commentaires - Merkel: l'Europe plus "déterminée que jamais" à combattre le changement climatique
  • les problèmes une fois de plus ont été éludés, car ce que nous vivons aujourd'hui et les décisions prises n'affecteront aucune nation, si on ne parvient pas à convaincre certains pays, que la natalité est trop importante, et qu'il faut un temps de REPOS, afin de faire travailler, construire, de donner du boulot à tous ces pays qui ne créent pas de richesse !! 9 milliards de personnes d'ici 10 ans, c'est trop, car la demande sera trop importante !!il faut convaincre de mettre un terme partiel à la démographie galopante de certains pays

  • Quand vous voyez que l'humanité entière court après l'argent et le meilleur niveau de vie possible et que c'est son souci ultime en occultant que c'est de cette façon que nous courront tous au désastre puisque aucun des humains ne veut se préoccuper de la démographie exponentielle mondiale ...et bien , nous allons joyeusement vers le mur ..........

  • le changement climatique n'a pas de frontière ; dés lors , pour contrer ses éffets néfastes , il faudrait que tout les dirigeants du monde y mettent du leur ; sinon , cela ne servira à rien tout en coutant trés cher ( 15 000 miliards d'euros par an , quand même ! ) ;

    vous avez raison surtout que la France n'set responsable que d'1% de dégagement de gaz à effet de serre au niveau mondial quant à l’Allemagne grande donneuse de leçon je sais aprés avoir cherché,

  • vivement qu'elle soit remplaçée

  • Ont'ils la même détermination pour combattre l'islamisme et le terrorisme ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]