Le pic de pollution est terminé à Paris

Le pic de pollution est terminé à Paris

Le ciel de Paris, le 16 décembre 2016

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 18 décembre 2016 à 13h30

La capitale commence doucement à respirer de nouveau. L'épisode de pollution aux particules fines qu'ont connu Paris et sa banlieue cette semaine est désormais terminé, a annoncé l'organisme de surveillance de la qualité de l'air, Airparif, dimanche 18 décembre.



Plaques paires et impaires pouvaient d'ores et déjà rouler dans la capitale ce dimanche matin, la circulation alternée n'ayant pas été reconduite pour un troisième jour consécutif. Airparif a confirmé dans la journée une tendance à la résorption du pic de pollution.

"On avait prévu qu'on allait vers une amélioration de la qualité de l'air ce week-end, c'est exactement ce qu'on a observé ce (dimanche) matin", a déclaré la prévisionniste Géraldine Le Nir. Les concentrations en particules fines sont moindres, du fait du "renforcement du vent"



Samedi, le "seuil d'information" du public, établi à 50 microgrammes de particules par m3, n'avait pas été atteint samedi. Les prévisionnistes constatent une "sortie de l'épisode de pollution entamé jeudi", jour où le seuil d'information avait été atteint. Pour autant, ils restent prudents et ne se prononcent pas au-delà de lundi.



La capitale, qui a subi un pic de pollution inédit depuis 10 ans par sa longueur et son intensité, avait bénéficié de quelques jours de répit avant le retour jeudi d'un nouvel épisode de pollution aux particules fines émises par le trafic et certains les chauffages individuels.
 
2 commentaires - Le pic de pollution est terminé à Paris
  • Comme par hasard , le pic de pollution se termine pour les départs en vacances et les courses de Noël ..... de toute façon les restrictions de circulation ont été peu respectées et peu verbalisées . On a vraiment l'impression que rien de sérieux n'est fait avec une réelle volonté de respirer un air plus pur . Les parisiens ( et autres citadins ) préfèrent ne rien changer à leurs habitudes , quitte à s'empoisonner lentement . Et nos gouvernants ne veulent caresser personne à rebrousse poils avant les élections . Il y donc peu d'espoir !

  • la pollution s'est déplacée de Paris au .... PS

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]