La naissance de louveteaux au Mexique soulève des espoirs pour une espèce rare

La naissance de louveteaux au Mexique soulève des espoirs pour une espèce rare

Un loup du Mexique, le 6 juillet 2017 dans un zoo de Mexico

A lire aussi

AFP, publié le samedi 08 juillet 2017 à 03h58

Sept louveteaux d'une espèce en danger, le loup du Mexique, sont nés à Mexico, au grand bonheur des soigneurs d'un parc zoologique. 

"Nous nous attendions à quatre ou cinq" naissances, raconte Arturo Gayosso, directeur du parc zoologique los Coyotes, dans la capitale mexicaine. Mais Pearl, une femelle apartenant à l'espèce du loup mexicain (Canis lupus baileyi), a donné naissance à sept petits en avril.

Cette espèce rare est une sous-espèce, génétiquement distincte, du loup gris. Elle vit généralement au sud-ouest des Etats-Unis, ainsi qu'au nord et au centre du Mexique.  

Sa population a commencé à décliner au début du vingtième siècle en même temps que ses proies, comme les cerfs et les wapitis.

Les loups du Mexique se sont alors tournés vers les bovins et les éleveurs ont commencé à les chasser, selon le service de la pêche et de la vie sauvage des Etats-Unis. 

Depuis le milieu du vingtième siècle, les loups mexicains sont classés parmi les espèces menacées dans les deux pays. 

Les autorités espèrent que ces sept louveteaux, cinq mâles et deux femelles, seront assez sains pour pouvoir être libérés et se reproduire dans la nature. 

Les bébés loups pèsent désormais entre six à sept kilos et arborent un pelage mélangé de jaune, de gris et de noir. Ils n'ont eu de contact avec des humains qu'une seule fois, au moment de leur vaccination.

Leur géniteur, Yoltic, est également pensionnaire du même zoo. Son nom provient de l'ethnie Nahautl et signifie "celui qui vit". La femelle, Pearl, avait rejoint ce zoo en décembre. Dès son arrivée, le courant était bien passé avec Yoltic: ils avaient joué et couru ensemble.  

"Nous nous sommes alors dit qu'ils seraient de bons camarades", raconte M. Gayosso. 

Les petits ont été conçus en février, quelque part sur la prairie artificielle de 800 mètres carrés dont ils bénéficient. 

Il faisait à cette époque une chaleur inhabituelle dans la mégapole mexicaine. "C'est peut-être grâce au temps", s'interroge le directeur, ravi.

Le mois prochain, des experts américains et mexicains se réuniront pour comparer leurs estimations sur la population restante de cette espèce et décider si les sept louveteaux doivent être lâchés dans la nature. 

jg/jhb/dw/se/ol

 
1 commentaire - La naissance de louveteaux au Mexique soulève des espoirs pour une espèce rare
  • Ils vont les remettre dans la nature pour les faire tuer par les éleveurs ? Ils feraient mieux de les confier à des zoos du monde entier, ils seraient certains de la sauvegarde de l'espèce.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]