Etats-Unis: le changement climatique risque d'aggraver les inégalités

Etats-Unis: le changement climatique risque d'aggraver les inégalités

Des militants écologistes portant des masques de grands dirigeants manifestent, le 29 juin 2017 à Berlin

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 30 juin 2017 à 08h45

En l'absence de mesures pour combattre le réchauffement climatique, les Etats-Unis s'appauvriront et les inégalités s'aggraveront, particulièrement dans les Etats du sud, conclut une étude publiée jeudi dans la revue Science.

La perte de revenus pourrait atteindre 20% pour le tiers des comtés les plus pauvres du pays, dans le scénario de changement climatique le plus sévère.

Utilisant des modèles économiques et des projections climatiques, cette équipe d'économistes et de climatologues a calculé les coûts et bénéfices du réchauffement aux Etats-Unis, au cours des prochaines décennies.

Les Etats situés dans le sud et le centre-ouest du pays ont le plus à perdre alors que les activités économiques vont migrer vers le nord et l'ouest du pays, prédit Solomon Hsiang, professeur à l'Université de Berkeley, en Californie, et principal auteur de cette étude.

"Sans des mesures majeures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et mieux résister au changement climatique, la région du Golfe du Mexique sera fortement affectée", souligne Robert Kopp, professeur de géophysique à l'Université Rutgers (New Jersey), l'un des co-auteurs.

Selon lui, "la vulnérabilité de cette région à une montée du niveau des océans, aggravée par des ouragans potentiellement plus puissants, représente un risque majeur pour ses habitants tout comme les vagues de chaleur".  

A l'inverse, les comtés les plus froids et les plus riches, le long de la frontière du Canada au nord ainsi que dans les rocheuses, pourraient bénéficier le plus, alors que les coûts de santé, de l'agriculture et de l'énergie devraient diminuer dans ces régions.

"Si nous continuons sur la courbe actuelle, notre analyse indique que nous pourrions connaître le plus grand transfert de richesses des pauvres aux riches de l'histoire américaine", ajoute le professeur Hsiang.

Ces chercheurs ont évalué comment l'agriculture, la criminalité, la santé, la demande énergétique, le marché du travail et les populations côtières seront affectés par une montée des températures, un changement des précipitations, la montée du niveau des océans et l'intensification de la puissance des ouragans comme le font les compagnies d'assurance pour calculer les risques.

Selon l'estimation des auteurs de l'étude, pour chaque 0,55 degré Celsius d'augmentation des températures globales, l'économie américaine perdrait environ 0,7% de PIB avec chaque degré de réchauffement coûtant davantage que le précédent. 

 
2 commentaires - Etats-Unis: le changement climatique risque d'aggraver les inégalités
  • avatar
    humaminor  (privé) -

    L'écologie n'est ni de droite ni de gauche. Si elle paraît de gauche c'est que les politiques de droite, qui ont soutenu tous les pollueurs, n'ont pas su prendre en considération la réalité de la situation et pas seulement dans l'énergétique et le climat. Accuser les écologistes d'informer et d'être responsables de tout ce qui ne va pas c'est faire le choix de la manipulation et être un inconditionnel des pollueurs, de leur système et de leurs puissants lobbys qui financièrement peuvent se payer des soutiens politiques. Notre lobbying ne dure que le temps d'un vote celui des pollueurs est permanent.

  • Le problème de l'évolution climatique, qui est réel, sera vraiment pris en compte et traité quand les gourous de l'écologie et de la science arrêteront d'essayer de nous faire peur pour défendre et améliorer leur propre situation. Les pires salauds ne sont pas ceux qui nient l'évolution climatique (il sont dans l'erreur) mais ceux qui s'en servent pour leur lobbying. Beaucoup d'écologistes "politique" ne voient que la sortie du nucléaire qui est acquise pour des questions de coût, on le verra très vite, mais néglige l'agriculture écologique intensive, la protection des terres agricoles et des espaces naturels, les sanctuaires terrestres ou marins de reproduction animale ou végétale etc...

    En ce qui concerne le nucléaire vous vous trompez et les énergies soit disant renouvelables non seulement ne sont aps au point techniquement mais si l'on cessait tricher avec leur coûts réels il faut savoir qu'elles coûteront 6 à 7 fois plus cher que n’importe quelle solution nucléaire avec des centrales thermiques à la clefs pur paliers aux aléas de leur disponibilité. C'est d'ailleurs pourquoi toutes les grandes économies de la planète continuent à s’investir massivement dans cette technique et laissent de cotés les gadgets des pastèques.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]