Bactérie tueuse d'oliviers: l'Espagne continentale touchée

Bactérie tueuse d'oliviers: l'Espagne continentale touchée

Olivier millénaire à Uldecona, dans lest de l'Espagne, le 6 décembre 2016

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 06 juillet 2017 à 15h44

La bactérie xylella fastidiosa, qui a décimé des milliers d'oliviers en Italie, a été détectée en Espagne continentale près de Valence (est) après avoir touché les Baléares à l'automne, suscitant l'inquiétude chez le premier producteur mondial d'huile d'olive.

"Nous sommes très préoccupés, mais aussi très occupés à mettre en marche toutes les mesures du plan de lutte", a déclaré jeudi à l'AFP Elena Cebrian, responsable de l'agriculture au gouvernement de la région de Valence.

La bactérie, qui fait dépérir les arbres en les desséchant de l'intérieur, a été détectée fin juin sur des amandiers proches du village de Guadalest, sur la côte sud-est de l'Espagne.

Les tests effectués sur des oliviers de la même propriété agricole se sont révélés négatifs, selon les autorités régionales.

La souche de la bactérie était encore jeudi en cours d'identification, un élément important pour savoir si elle est aussi virulente que celle qui a infecté près d'un million d'oliviers en Italie.

Tous les arbres et végétaux de la parcelle concernée sont en train d'être arrachés sur une distance de 100 mètres à la ronde (soit environ sept hectares). La zone a aussi été traitée contre les insectes, soupçonnés de transmettre la bactérie.

Il a été interdit de déplacer les végétaux à 10 kilomètres à la ronde. 

La région de Valence prépare un plan d'indemnisation pour les agriculteurs qui pourraient être touchés à l'avenir, espérant notamment les inciter à collaborer dans le signalement des cas suspects, a précisé Mme Cebrian.

En Andalousie, la première région productrice d'huile d'olive d'Espagne et du monde, les autorités ont aussi demandé mercredi la "coopération" des cultivateurs et pépiniéristes, lors d'une réunion au parlement régional. Les contrôles effectués durant les cinq premiers mois de l'année se sont révélés "négatifs", selon le gouvernement régional d'Andalousie.

La xylella fastidiosa, apparue en 2013 dans le sud de l'Italie puis détectée en France, a été identifiée pour la première fois à l'automne sur un cerisier et sur d'autres arbres de l'île de Mallorque (Baléares, est), ainsi que sur l'île voisine d'Ibiza.

Les exportations de végétaux avaient alors été interdites au départ de l'archipel pour empêcher la bactérie d'atteindre le reste de l'Espagne.

L'Espagne détient la plus vaste superficie mondiale d'oliviers, avec 2,5 millions d'hectares, soit un quart de la surface planétaire. Elle produit environ la moitié de l'huile d'olive mondiale, grâce à 340 millions d'arbres.

 
4 commentaires - Bactérie tueuse d'oliviers: l'Espagne continentale touchée
  • Décidément la végétation est attaquée de toutes parts !!!! Remarque, il suffit que je me ballade dans mon terrain pour voir que même les espèces indigènes et résistantes n'arrivent plus à lutter (laurier palme, éléagnus, laurier sauce.....) Tout meurt à petit feu, même le vieux lierre, et je ne parle pas des buis qui ont disparus.
    Bref, tout fou l'camp....

  • Enfin le malheur des uns fait le bonheur des autres alors "Achetons de l'huile d'olive de NYONS" c'est français et pas trafiqué ,donc pas de soucis les olives sont visibles sur tous les arbres qui s’étalent autour de cette belle ville de la DROME

  • je commence à comprendre pourquoi l'Espagne nous vend 400 Euros ses oliviers centenaires dans des bacs ridicules dans les jardineries!...

  • Et bien il y a juste à faire des provisions d'huile d'olive (si on aime bien sûr), car les prix vont grimper en flèche !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]