Pour Almodovar, Trump pourrait "inspirer un film catastrophe"

Pour Almodovar, Trump pourrait

Le réalisateur espagnol Pedro Almadovar à Rome, le 21 septembre 2011

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 30 novembre 2016 à 19h54

Cinéma: Donald Trump serait un bon personnage de fiction pour un "film catastrophe", selon Pedro Almodovar

Le président élu des Etats-Unis Donald Trump serait un bon personnage de fiction pour un "film catastrophe", a estimé le réalisateur espagnol Pedro Almodovar en marge de l'ouverture d'une rétrospective de son oeuvre au Musée d'art moderne de New York (MoMA).

"Je pense que Trump va inspirer beaucoup de monde, en particulier les humoristes. (...) Il pourrait sérieusement inspirer un film catastrophe", a-t-il déclaré à des journalistes lors de son arrivée au MoMA mardi soir pour la projection de son dernier film, "Julieta".

"Ce genre de personnage ne paraît pas crédible dans la vraie vie, c'est un grand personnage de fiction. Avoir à le supporter dans la réalité devrait être une énorme honte. Espérons qu'il parte bientôt", a estimé le réalisateur de 67 ans, deux fois primé aux Oscars.

Avant le scrutin, Pedro Almodovar avait déclaré que la candidate démocrate Hillary Clinton correspondait parfaitement au registre d'une "fille d'Almodovar" compte tenu de sa force de caractère.

Les vingt films du metteur en scène espagnol sont diffusés chronologiquement au MoMA jusqu'au 17 décembre.

A l'occasion de la projection de "Julieta", Pedro Almodovar s'est souvenu qu'en 1984, le même musée new-yorkais avait présenté son film "Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça?" dans le cadre de son festival "New Directors/New Films".

"C'est non seulement un privilège mais aussi une grande émotion de me retrouver au même endroit trente après, avec un nouveau film", a-t-il déclaré.

Le film "Julieta" est tiré de trois courts récits de l'écrivaine canadienne Alice Munro, prix Nobel de littérature 2013, "Chance", "Soon" et "Silence", publiés dans la revue "New Yorker".

Il évoque l'histoire d'une mère madrilène qui recherche sa fille, disparue, à l'âge de 18 ans, depuis plus de dix ans. Le film sortira en salle aux Etats-Unis le 21 décembre.

 
11 commentaires - Pour Almodovar, Trump pourrait "inspirer un film catastrophe"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]