Le syndicat des producteurs d'Hollywood démarre une procédure d'expulsion de Weinstein

Le syndicat des producteurs d'Hollywood démarre une procédure d'expulsion de Weinstein

Le producteur américain Harvey Weinstein, le 24 mai 2013 à Cannes

A lire aussi

AFP, publié le mardi 17 octobre 2017 à 07h28

Le syndicat américain des producteurs (PGA), haute instance d'Hollywood, a entamé une procédure d'expulsion à l'encontre d'Harvey Weinstein, l'un de ses éminents membres accusé de harcèlement sexuel et viols.

Le syndicat s'est réuni lundi et a "décidé par un vote unanime d'instituer une procédure pour mettre fin au statut de membre d'Harvey Weinstein", selon un communiqué.

D'après la "constitution" du PGA, M. Weinstein aura "la possibilité de répondre" aux allégations contre lui avant que le syndicat ne prenne "sa décision finale le 6 novembre".

"Le harcèlement sexuel quel qu'il soit est totalement inacceptable. C'est un problème systémique et répandu qui demande une réaction immédiate à l'échelle entière de notre industrie", ajoute le communiqué.  

Le conseil d'administration du PGA - composé de 20 femmes et 18 hommes, précise-t-il - lance un groupe de travail pour lutter contre le harcèlement sexuel afin d'étudier et proposer des solutions pour "éradiquer ce problème dans notre secteur", conclut le communiqué.

Samedi, la prestigieuse Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet les Oscars, avait décidé d'exclure de son sein le producteur déchu Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, agression ou viol par environ quarante femmes.

"Non seulement nous prenons nos distances avec quelqu'un qui ne mérite pas le respect de ses collègues, mais nous envoyons un message pour affirmer que le temps de l'ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d'agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé" a déclaré l'Académie.

L'Académie du film britannique, sans aller jusqu'à l'exclure, a suspendu son statut de membre.

Beaucoup s'interrogeaient depuis sur le statut de membres de l'Académie des Oscars comme Roman Polanski, accusé du viol d'une adolescente de 13 ans en 1977  - il a reconnu une relation sexuelle avec elle, affirmant qu'elle était consensuelle - ou Bill Cosby, accusé par une cinquantaine de femmes de harcèlement, agressions sexuelles ou viols.

L'Académie n'avait pas répondu lundi à une demande de commentaires de l'AFP sur le sujet. 

Selon les médias spécialisés Variety et The Hollywood Reporter, un seul membre a été expulsé en 90 ans d'existence de la vénérable institution: Carmine Caridi, acteur qui avait fait circuler des copies confidentielles de films retrouvées sur internet.

Le président français Emmanuel Macron a par ailleurs affirmé dimanche avoir "engagé les démarches" afin que la Légion d'Honneur, haute distinction française, soit retirée à Harvey Weinstein.

D'après le site d'informations sur les célébrités TMZ, le conseil d'administration de la société fondée par les frères Weinstein, The Weinstein company, se réunit mardi et Patty Glaser, l'avocate du producteur déchu, prévoit de s'opposer à son renvoi.

 
9 commentaires - Le syndicat des producteurs d'Hollywood démarre une procédure d'expulsion de Weinstein
  • Que ce triste personnage soit poursuivi et banni : très bien ! Mais qu'en est-il de toutes les complaisances dont il a bénéficié durant toutes ces années ? Les rats quittent le navire ! C'est un vrai problème de société, d'éducation, d'image des femmes instrumentalisées par la publicité, que ce soit avec leur corps ou en les cantonnant dans des rôles secondaires ! Il serait temps que l'égalité des sexes soit enseignée dans nos écoles de la République... pas seulement au bon vouloir des enseignants, mais comme une obligation pour les futurs citoyens. Ne nous voilons pas la face, la montée des extrémismes religieux ne favorise pas l'avènement de cette égalité...

  • Les syndicats français devraient demander l'exclusion de Berger et Martinez.

  • parfois il faut se poser quelques questions , voila un homme qui était adulé , craint , décoré et qui se retrouve nu par des révélations tardives mais justifiées . comment a ton pu tolérer ses agissements aussi longtemps ? il fallait que le silence couvre des intérêts et des carrières qui doivent avoir actuellement un gout amer .

  • Je trouve que le mot viol comme il est dit, écrit ,ne me convient pas, surtout en ce qui concerne l'harcélement s'il n'y a pas d'attouchement , on ne devrait pas employer le mot viol, le mot viol c'est une atteinte sexuellle.

    avatar
    Orphee  (privé) -

    Voyez le code de procédure pénale cela est assimilé comme viol et puni en tant que tel.

  • C'est vraiment sans interet,!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]