Le Qatar anime 23.000 comptes Twitter hostiles à l'Arabie, selon un ministre saoudien

Le Qatar anime 23.000 comptes Twitter hostiles à l'Arabie, selon un ministre saoudien

Le Qatar anime 23.000 comptes Twitter hostiles à l'Arabie, selon un ministre saoudien

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 06 juillet 2017 à 16h28

Le Qatar anime plus de 23.000 comptes Twitter appelant à la sédition en Arabie saoudite, a affirmé jeudi à l'AFP le ministre saoudien de l'Information, dont le pays est engagé dans un bras de fer avec son petit voisin.

Parmi ces comptes figure celui d'un mystérieux @mujtahidd, spécialisé dans les secrets de la famille royale saoudienne et qui est suivi par plus de 1,8 million de personnes, a précisé le ministre, Awwad Saleh Alawwad, en visite à Paris dans le cadre d'une tournée européenne.

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte imposent depuis le 5 juin des sanctions au richissime émirat gazier qu'ils accusent de soutenir "le terrorisme". Ils exigent que le Qatar ferme la chaîne de télévision Al Jazeera et rompe ses liens avec les groupes islamistes, entre autres demandes.

"Nous avons recensé plus de 23.000 comptes Twitter animés par le Qatar, dont certains sont en relation avec les comptes appelant à la +révolution+ en Arabie saoudite", a affirmé le ministre. Selon lui, le petit émirat serait derrière des comptes Twitter qui ont appelé à des mouvements de protestation dans le royaume le 21 avril, ainsi que le 2 juin, en plein mois de jeûne du Ramadan.

"Ces actions ont échoué", a assuré M. Alawwad.

L'usage de Twitter est très répandu en Arabie saoudite.

Quant au compte de @mujtahidd, qui s'est mobilisé en faveur du Qatar depuis le début de la crise avec ses voisins, selon le ministre, il est "animé par Saad Al-Faqih", un dissident saoudien basé à Londres, "et le Qatar".

Mujtahidd avait affirmé récemment que l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis avaient eu l'intention début juin de renverser l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, et de le remplacer par un membre de la famille régnante qui leur est acquis, mais qu'ils s'étaient rétractés à la suite de pressions américaines.

Certaines informations diffusées sur ce compte se sont révélées fausses mais d'autres pertinentes, comme celle annonçant la mort du roi Abdallah d'Arabie saoudite quelques heures avant l'annonce officielle de son décès le 23 janvier 2015.

Le ministre a affirmé que la puissante chaîne Al-Jazeera "propage des messages de haine et constitue un forum pour les terroristes, depuis Oussama Ben Laden jusqu'à Youssef Al-Qardaoui".

Ce dernier, un influent prédicateur des Frères musulmans d'origine égyptienne, figure sur une liste de 59 personnes et 12 entités classées "terroristes" par les adversaires du Qatar et publiée peu après la rupture des relations avec Doha.

"Cette chaîne ne peut pas continuer ainsi, il est normal qu'elle soit fermée", a encore affirmé le ministre.

Ryad et ses alliés ont imposé à Doha des sanctions économiques, l'Arabie saoudite fermant sa frontière terrestre avec le Qatar, la seule de l'émirat, exigeant que le pays se soumette à treize exigences.

Parmi ces demandes figure également la fermeture d'une base militaire turque et une réduction des liens du Qatar avec l'Iran. 

Les quatre pays avaient déploré mercredi à l'issue d'une réunion au Caire la "réponse négative" du Qatar à leurs conditions pour mettre fin à la crise dans le Golfe et annoncé le maintien de leurs sanctions contre Doha. 

 
0 commentaire - Le Qatar anime 23.000 comptes Twitter hostiles à l'Arabie, selon un ministre saoudien
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]