Le discours engagé de François Ruffin pour "Merci Patron", César du Meilleur film documentaire

Le discours engagé de François Ruffin pour "Merci Patron", César du Meilleur film documentaire
A lire aussi

Canal+, publié le vendredi 24 février 2017 à 23h11

Le César du meilleur film documentaire a été attribué à "Merci Patron" réalisé par François Ruffin. Sur scène, au moment de recevoir son prix, le réalisateur a poussé un gros coup de gueule contre les délocalisations.



Dans "Merci Patron", François Ruffin se met en scène venant au secours d'un couple au chômage criblé de dettes après avoir perdu leurs emplois, puisque l'usine de fabrication de costumes dans laquelle ils travaillent a été délocalisée en Pologne. Son but : toucher le coeur du PDG, Bernard Arnaud, puisque l'usine appartient à son groupe. Le film a été un gros succès en salles, avec plus de 500 000 entrées.

 
156 commentaires - Le discours engagé de François Ruffin pour "Merci Patron", César du Meilleur film documentaire
  • Merci à toi camarade François Ruffin, la classe ouvrière candidate au pouvoir ne renonce pas, elle garde la tête haute, elle continue à se battre pour défendre ses droits, elle étendra le salaire socialisé comme en 46, plus loin encore, dès qu'elle aura retrouvé l'offensive. Vive le salaire à vie et le travail émancipé!

  • "Gros coup de gueule contre F.Hollande" Ce titre est erroné, pour ne pas dire tendancieux. Ce coup de gueule était contre les patrons, éventuellement contre les journalistes, les acteurs, les députés. Il était une exhortation à F.Hollande

  • J'ADORE j'espére que nous l'entendrons autant que l'affaire Théo !!!!!!!
    Celle avec les policiers, pas celle pour la fausse association avec 678000 euros de subvention que l'on entend pas, pas du tout même ......

  • merci monsieur,
    j'espère que les politiques vont vous entendre, quelques uns été dans la salle .

  • Bravo oui il a raison ras le bol les politiciens devrais voté une loi pour arrêter de délocalisé le travail Français a l'étranger.
    Ont peut pas trop en vouloir au entreprises car ils sont trop taxé en impôt par l'état et donc se barre ailleurs pour faire du profit mais c'est les ouvriers qui trinque comme d'habitude
    Il y a une solution faire le bon choix en votant aux prochaine élection

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]