Le baryton Bernard Imbert meurt en pleine représentation

Le baryton Bernard Imbert meurt en pleine représentation
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 05 juillet 2016 à 22h33

Triste nouvelle. Le baryton, Bernard Imbert, est décédé en pleine représentation samedi 2 juillet, au théâtre Robinson, de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes).

Le chanteur d'opéra, qui participait à un spectacle en hommage à Jacques Offenbach, avec l'orchestre régional de Cannes, s'est écroulé sur scène. Les circonstances de sa mort restent encore inconnues, mais une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Mandelieu. Né à Marseille, Bernard Imbert, 53 ans, était père de deux enfants. Lauréat du concours international de mélodie française de Toulouse, ainsi que du concours international de chant de Verviers (Belgique), il avait débuté sa carrière dans la comédie musicale à succès "Les Misérables", joué plus de 250 fois au théâtre Mogador à Paris.



Soliste de l'Opéra de Nice pendant une dizaine d'années, Bernard Imbert s'était récemment illustré dans "La Bohème" de Verdi, au théâtre Anthéa d'Antibes. Le baryton avait été choisi pour jouer le rôle de Sacristain dans la pièce "Tosca" de Puccini dès janvier 2017, à Nice. Un rôle bien connu de Bernard Imbert, puisqu'il l'avait déjà interprété à deux reprises en 1999.
 
23 commentaires - Le baryton Bernard Imbert meurt en pleine représentation
  • emefa !

    Merci de vos merveilleuses , éloges en effet, ayant bien connu, très bien connu, ce milieu,

    je ratifie vos appréciations. Je vous en remercie

  • Émouvantes condoléances...Mourrir sur scène est une porte ouverte vers l' Elysée
    de ses grands, très grands, de vrais Artiste.

    Lees journalistes ? mais ils ont tous les droits, surtout d'interprétation, du choix, d'un mot

    et ignorer les mots qui suivent ...qui donnent tout le sens a la phrase....c'est comme ça

    que l'on change l' Histoire, comme le n'ayez pas peur d'un grand personnage.

  • Ces journalistes racontent vraiment n'importe quoi pourvu qu'ils remplissent du papier.
    je voudrais que celui qui a écrit l'article me dise quand le célébrissime compositeur d'opéra Giuseppe Verdi aurait écrit d'après lui La Bohême ? ? ? ! ! !
    Encore un journaliste qui n'a AUCUNE culture et qui se croit malin en étalant son ignorance.
    Cela dit et la mise au point m'est apparue nécessaire tant l'erreur est criante, que Bernard Imbert repose en paix. Mourir si jeune est une plaie grande ouverte pour sa famille pour qui la vie continue mais ne sera plus jamais comme avant.
    Mourir sur scène c'est mourir avec les honneurs, mais à cet âge c'est injuste.
    Condoléances à toute sa famille et paix à son âme.

  • avatar
    jimmy973  (privé) -

    Comme Molière ! Quoi de mieux ?

    Non, Molière c'était trouvé mal sur scène, mais est mort chez lui.

  • avatar
    jimmy973  (privé) -

    Le meilleur accident du travail !

    Tout de même ! un accident ...mortel ! et trop jeune !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]