La Nouvelle-Orléans en fanfare avec le Hot 8 Brass Band

A lire aussi

Libération, publié le lundi 17 juillet 2017 à 19h56

Si on peut parfois - souvent ? - rester coi devant les fanfares de France et de Navarre, il est en revanche impossible de résister bien longtemps aux coïts ininterrompus des brass bands de La Nouvelle-Orléans. Là-bas, tout commence au son des cuivres rutilants et tout se termine au son des second lines, ces processions qui vous accompagnent jusqu'au cimetière. Il n'est pas rare d'y entendre des saillies bien senties sur l'état des lieux de cette ville qui, pour être tout à fait à part, îlot «afro-caribéen» au cœur des Etats-Unis, n'en est pas moins symptomatique des problèmes qui gangrènent la société nord-américaine. L'ouragan Katrina, en 2005, en fut le révélateur, tout comme les statistiques éloquentes du taux de pauvreté ou du nombre d'homicides qui en font de…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - La Nouvelle-Orléans en fanfare avec le Hot 8 Brass Band
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]