La Comédie du livre : passage par la Contre Allée

La Comédie du livre : passage par la Contre Allée©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le samedi 20 mai 2017 à 13h15

Cette maison d'édition indépendante lilloise est mise à l'honneur à Montpellier. Ses écrivains seront présents lors du festival. Focus sur deux d'entre eux.

Pour en finir avec la mère parfaite. Portée par une vitalité vengeresse, Amandine Dhée fait avec La Femme brouillon le récit du cheminement vers la maternité d'une femme enceinte. En anthropologue acerbe, la narratrice observe tout, du regard des autres qui se transforme à ses propres désarrois, et esquive d'emblée tous les (bons) sentiments obligés. Elle se livre aussi au dézingage savoureux de toutes les injonctions dont les mères font l'objet, ces femmes soudain sommées d'être parfaites, et dont le corps devient propriété collective (« Mon corps bascule dans le domaine public. On s'autorise des gestes…

Lire la suite sur LEPOINT

 
0 commentaire - La Comédie du livre : passage par la Contre Allée
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]