Kamel Daoud : "Nous sommes malades"

Kamel Daoud : "Nous sommes malades"©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le samedi 23 septembre 2017 à 15h05

VIDÉO. Avec son dernier roman "Zabor ou les psaumes", l'écrivain algérien livre une preuve de sa foi en la littérature contre la bêtise humaine.

Il est de ces gens qui laissent des traces. Il est de ces luttes qui jamais ne s'effacent. Celle de Kamel Daoud contre l'islamisme radical en est assurément le suprême parangon. L'écrivain et journaliste algérien est, dimanche 24 septembre (à 9 h 40 et 15 h 30), l'invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI pour promouvoir son nouveau livre, Zabor ou les psaumes.

LIRE aussi Kamel Daoud : « J'ai le droit de poser des questions, pas des bombes »

Interrogé sur la question religieuse dans le monde arabe, l'intellectuel dénonce le périlleux essor de l'obscurantisme religieux. Une question désormais « vitale », selon lui. Kamel…

Lire la suite sur LEPOINT

 
2 commentaires - Kamel Daoud : "Nous sommes malades"
  • Bravo Mr Kamel Daoud si tous étaient comme vous il n'y aurait plus de problème ,mais hélas ce n'est pas gagné .

  • Cet écrivain se bat contre le facisme islamique depuis longtemps, contre l'obscurantisme qui rend les foules vulnérables aux prêches des illuminés de tous poils. Récemment, la femme tunisienne a gagné un peu plus de liberté, mais les autres qu'en est-il ? Kamel Daoud nomme les choses et il a raison, se voiler la face n'accentue que le danger.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]