iTélé : Morandini est un "gros dégueulasse", Pulvar n'est "pas courageuse", estime Christophe Hondelatte

iTélé : Morandini est un "gros dégueulasse", Pulvar n'est "pas courageuse", estime Christophe Hondelatte

Christophe Hondelatte, invité de Laurent Ruquier le 22 octobre 2016, a vivement critiqué Jean-Marc Morandini, Audrey Pulvar et Laurence Ferrari.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 23 octobre 2016 à 13h45

"La France a découvert que Jean-Marc Morandini était un gros dégueulasse, un immense pervers". Invité de Laurent Ruquier dans l'émission "On n'est pas couché" samedi 22 octobre, le journaliste Christophe Hondelatte ne s'est pas privé pour dire ce qu'il pensait de la polémique qui entoure l'animateur depuis sa mise en examen pour corruption de mineur aggravée.

Au passage, il a critiqué Audrey Pulvar "toujours prompte à donner des leçons", mais qui ne s'est pas encore exprimée sur l'affaire.

C'est "la fin de la carrière" de Jean-Marc Morandini, a estimé Christophe Hondelatte, qui le remplace depuis peu sur Europe 1. "La France a découvert que Jean-Marc Morandini était un gros dégueulasse, un immense pervers", a-t-il déclaré, même s'il pense "qu'il n'arrivera rien à Morandini pénalement". "Dégueulasse", c'est également l'adjectif qu'il a utilisé pour qualifier l'article des Inrockuptibles qui avait révélé l'affaire. Il estime en effet que les journalistes n'ont pas à traiter de la question morale. "La sexualité des gens ne m'intéresse pas. C'est du domaine privé", s'est justifié Christophe Hondelatte.



"Moi, ce qui m'intéresse, c'est pourquoi Bolloré s'entête à imposer ce type à une chaîne qui n'en veut pas", s'est interrogé le journaliste, en référence à la grève des journalistes d'iTélé pour s'opposer à l'arrivée de l'animateur. "Je vois un chef d'entreprise qui est en train de faire un immense doigt d'honneur aux journalistes, à la France d'une certaine manière", a-t-il poursuivi. S'il était journaliste sur iTélé, Christophe Hondelatte ferait grève, lui aussi. "Mais pas parce que Morandini a demandé à des garçons de se déshabiller. Je ferais grève parce que Morandini n'est pas journaliste. C'est un très bon animateur de radio et de télévision, ce n'est pas un journaliste", a-t-il assuré.



Par ailleurs, Christophe Hondelatte a demandé à Laurence Ferrari et Audrey Pulvar, journalistes phare du groupe Canal+, d'être "beaucoup plus courageuses" dans cette affaire. "Audrey Pulvar, la grande révolutionnaire du journalisme français, toujours prompte à donner des leçons, et prompte à dire que M. Baupin ne peut pas rester député puisqu'il a commis des fautes à l'égard des femmes... Pas un mot au sujet de Morandini. Son boulot d'abord", a-t-il déploré, avant d'ajouter qu'il "lui en veut beaucoup".
 
26 commentaires - iTélé : Morandini est un "gros dégueulasse", Pulvar n'est "pas courageuse", estime Christophe Hondelatte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]