Ed Van der Elsken, coquin ressort

Ed Van der Elsken, coquin ressort

«Couple s'embrassant, Japon», vers 1974, de Ed van der Elsken.

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 13 août 2017 à 18h09

Paris célèbre les Néerlandais : le peintre Karel Appel est au musée d'Art moderne de la Ville de Paris tandis que son ami photographe, Ed Van der Elsken, fait l'objet d'une rétrospective au Jeu de paume : un portrait du peintre, dévoré par une grosse moustache et cadré serré, orne un mur de l'exposition des Tuileries. Les deux étaient très amis. Van der Elsken réalisera plusieurs films sur Karel Appel tandis que ce dernier peint les chambres d'enfant de l'appartement de Van der Elsken.

Emigrés en France dans les années 50, ils y échappèrent à la sclérose des Pays-Bas de l'après-guerre. Et ils plongèrent leur regard dans la bohème de la capitale française. «La Vie folle», l'exposition consacrée à Van der Elsken, revient sur un Paris mythique : fiévreux, jazzy,…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Ed Van der Elsken, coquin ressort
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]