Drôles, lettrés, émus...: les adieux des présentateurs de JT

Chargement en cours
 Le journaliste David Pujadas lors de "L\

Le journaliste David Pujadas lors de "L'Emission politique", le 27 octobre 2016 dans les studios de France 2 à Saint-Cloud

1/3
© AFP, Eric FEFERBERG
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 08 juin 2017 à 09h40

Du dicton de Bruno Masure à la citation de PPDA: plusieurs présentateurs de journaux télévisés ont marqué les esprits en faisant leurs adieux au JT. Rappel de quelques précédents, avant la dernière édition du 20H00 de David Pujadas, jeudi sur France 2. 

- Les larmes d'Elise Lucet -

Chargée de repenser "Envoyé Spécial" et "Complément d'Enquête", Elise Lucet abandonne le 29 avril 2016 la présentation du JT de 13H00 de France 2, qu'elle a incarné pendant onze ans.

La journaliste rend un hommage appuyé à la rédaction de la chaîne publique, "journalistes, correspondants à l'étranger ou en région, JRI, responsables d'édition, techniciens, monteurs, assistants, tous ceux qui se battent chaque jour pour une certaine idée du service public: exigence, rigueur, indépendance, proximité, modernité". 

"J'ai eu parfois l'impression de faire partie de votre vie, vous avez pris une grande place dans la mienne", dit-elle aux téléspectateurs avant de fondre en larmes sous les applaudissements de son équipe.

- Tristesse et sobriété pour Claire Chazal -

Débarquée de la présentation des journaux du week-end de TF1 au bout de 24 ans, Claire Chazal présente sa dernière édition le 13 septembre 2015 tout en sobriété.

La journaliste, très marquée par son éviction, se permet juste une courte allocution de fin pour exprimer son "immense tristesse de ne plus pouvoir assumer la mission que (lui) avait confiée Francis Bouygues".

- PPDA cite Shakespeare -

Le 10 juillet 2008, après 21 ans sur TF1, Patrick Poivre d'Arvor est écarté de la présentation du 20H00. Le journaliste tire sa révérence en citant Shakespeare: "Ce qui ne peut être évité, il faut l'embrasser". "Alors, puisque je n'ai pu éviter ce qui m'arrive ce soir, je vous embrasse tous", poursuit-il, avant de lancer: "Comme on dit en Bretagne, à Dieu vat".

- Le dicton de Bruno Masure -

Présentateur du JT d'Antenne 2 pendant sept ans, Bruno Masure se distingue par ses bons mots et les dictons en forme de clin d'oeil dont il ponctue chaque fin de journal. Pour sa dernière édition, le 2 octobre 1997, il ne déroge pas à la règle. "A la Saint-Léger, je prends congé", lance-t-il avant de rendre l'antenne.

- "Bonjour!" de stars pour Mourousi -

Le 18 février 1988, Yves Mourousi quitte le JT de 13H00 de TF1, qu'il a révolutionné en tandem avec Marie-Laure Augry. Le journaliste provocateur à la voix éraillée a l'habitude de lancer son journal par un emblématique "Bonjour!"

Pour la dernière, il est remplacé dans cet exercice par des personnalités de tous horizons : Coluche, Gérard Depardieu, Luciano Pavarotti, Michel Drucker, Georges Marchais, l'abbé Pierre, Christine Ockrent, Valéry Giscard d'Estaing...

- Zitrone rassure les téléspectateurs -

Le 1er février 1981, Léon Zitrone présente son dernier journal télévisé sur Antenne 2. C'est la fin d'une aventure de plus de 20 ans. Mais la légende de la télévision assure aux téléspectateurs qu'il reste sur la chaîne pendant "encore à peu près un an" et détaille ses prochains passages à l'antenne: dès le lendemain comme invité du JT, en remplacement pour les journaux de Pâques, aux sports pour les Championnats de patinage artistique en Autriche, en direct et en eurovision pour le mariage du Grand-Duc héritier du Luxembourg... "Et s'il y avait un grand mariage à Londres bientôt - suivez mon regard - eh bien, j'irais!", précise-t-il, en référence au mariage du prince Charles et de Lady Di le 29 juillet 1981. "Nous sommes donc, comme on dit dans mon quartier, +gens de revu+", conclut-il.

 
3 commentaires - Drôles, lettrés, émus...: les adieux des présentateurs de JT
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]