Almeida, parce qu'il le vaurien

A lire aussi

Libération, publié le vendredi 21 avril 2017 à 17h16

C'est un roman qui se réclame d'une telle désinvolture que non seulement l'auteur semble toujours redouter que l'histoire n'ennuie son lecteur, mais aussi qu'elle ne l'ennuie personnellement. Il n'y a pourtant rien à craindre : Histoire d'un vaurien (dont la précédente édition était titrée, conformément au titre original, Mémoires d'un sergent de milice) est on ne peut plus amusant, conformément à sa nature de roman-feuilleton (il parut dans la presse brésilienne en 1852) et est l'unique œuvre de Manuel Antônio de Almeida, né à Rio en 1831 et mort en 1861. Voyons donc comment l'auteur traite son personnage dès le deuxième chapitre : «Passons sur les premières années de la vie de notre héros sans nous y attarder et allons le retrouver à l'âge de sept ans.»…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Almeida, parce qu'il le vaurien
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]