A bobards toute

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 13 août 2017 à 18h26

Depuis sa retraite du service des eaux de la mairie de Nérac (Lot-et-Garonne), Pierre Gallio, 75 ans, travaille bénévolement pour le ministère du Commerce et de l'Industrie dans le secteur des métiers disparus. En fouillant dans les archives départementales, il est tombé sur un drôle de travail pratiqué sous le règne de Henri IV. «A cette époque, explique-t-il documents à l'appui, la vache folle, le sida, la grippe aviaire n'existaient pas. Les maladies étaient dues aux parasites. Les plus terribles étaient les puces. Les années de canicule, les gens se grattaient nuit et jour, dormaient très mal, s'énervaient, et cela finissait parfois par des disputes, voire des bagarres et des crimes ! Jusqu'à une nuit d'été où un habitant de Nérac trouva par hasard la solution.…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - A bobards toute
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]