La question du jour:

Craignez-vous la baisse des aides au logement ?




Craignez-vous la baisse des aides au logement ?

La mesure va permettre d'économiser 140 millions d'euros sur les seuls trois derniers mois de l'année (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 23 juillet 2017 à 07h00

Dès le mois d'octobre, les aides au logement, dont les APL, vont baisser uniformément de 5 euros par mois et par foyer, a annoncé le ministère de la Cohésion des territoires, chargé notamment du logement.



Les aides personnelles au logement bénéficient au total à 6,5 millions de ménages français, dont 800.000 étudiants, et coûtent 18 milliards d'euros par an au budget de l'État. Versées par la Caisse d'allocation familiale (CAF), elles se décomposent en trois catégories: l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement familial (ALF) et l'allocation de logement social (ALS).

"UNE ATTAQUE ENVERS LES ÉTUDIANTS"

Une baisse de ces aides de 5 euros par mois et par ménage représenterait ainsi une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros, soit 97,5 millions sur les trois derniers mois de l'année en cours.

Les syndicats d'étudiants s'insurgent et dénoncent un coup de plus porté aux jeunes, alors que beaucoup sont en situation de précarité. Selon la Fage (Fédération des associations générales étudiantes), un étudiant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté et le logement représente plus de la moitié du budget mensuel d'un étudiant.

"C'est une attaque envers les étudiants", s'insurge Lilâ Le Bas, présidente de l'Unef (Union nationale des étudiants de France). Le ministère de la Cohésion des territoires se défend en indiquant que la baisse "fait suite à l'application d'une réforme d'économie budgétaire décidée sous le quinquennat précédent et pas encore appliquée".

 
225 commentaires - Craignez-vous la baisse des aides au logement ?
  • La plupart des réactions sont consternantes, elles ne font apparaître que rancœur, dédain et malveillance envers les personnes percevant ces allocations.
    Je souhaiterais presque à ces personnes de se retrouver dans une situation précaire car après tout personne n'est réellement à l'abri... la maladie, le divorce, l'accident ne concerne pas que les autres et les conséquences peuvent être dramatiques.
    Je suis bénévole à la banque alimentaire et je peux vous affirmer que pour certaines personnes 5€ cela correspond à une semaine de nourriture....
    Et oui, 5€ pour vous qui vous croyez riches ce n'est rien, mais pour d'autres c'est une semaine de nourriture.... à comparaison, j'imagine que 1000€ serait déjà plus conséquent pour "les riches" que vous êtes, et pourtant pour bien d'autres personnes ce n'est qu'une goutte d'eau dans leur budget..... alors pourquoi demander cet effort aux plus démunis pour qui ces 5€ peuvent être conséquent et en même temps supprimer les impôts des vrais riches ?
    D'ailleurs savez vous combien d'impôts payent réellement les gens riches ? Dans les faits, rien ou presque.... et oui ils se payent de bons conseillers qui leur font investir, placer et fructifier leur argent dans des niches fiscales ce qui leur permet de ne pas donner 1 centime à l'Etat voir pour certains, ils arrivent même à récupérer du crédit d'impôt. Et contrairement aux idées reçues, beaucoup de gens riches ne travaillent pas, leur argent le fait pour eux.... mais bien sûr personne n'oserait leur dire qu'ils sont paresseux ou fainéants !!

  • L'argent ne tombe pas du ciel, il provient de mes impots. Certains qui ne vivent que des aides sont plus heureux que certains travailleurs. Alors il serait temps de réguler la pompe à fric.

  • J ´ai eu un enfant cotisé 42ans à temps plein je n'ai jamais eu droit à rien ni allocations familiales,ni allocations logement,alors là polémique pour 5 euros me fait bien marré quand ont c'est que la retraite n'as pas augmenté depuis 5ans et que les assistés gagnent autant à rien faire!!!!!!!!

    ta du commencer a travailler dans les années 60 y avait pas de chomage arrete la démagogie

  • En effet, il faut remanier cette distribution d'aides et le faire d'une manière plus juste et plus équilibrée.
    Nul doute que les étudiants et d'autres personnes concernées vont réagir, mais qui en a réellement besoin.
    Il y a des familles qui peuvent financer les études de leurs enfants, font-ils partie de ceux qui touchent les aides.
    D'autre part, si des emplois sont proposés et que certains les refusent, faut-il continuer de distribuer de l'argent?
    Les propriétaires en profitent pour augmenter les loyers, quel bénéfice.
    Le gouvernement à été maladroit, son annonce a été trop brutale, sans explication préalable, est-ce pour autant qu'il a t-ort sur le fond
    j'entends déjà les sirènes de gauche , ceux de la droite qui aurait fait bien pire, et le FN, bien sûr, si près des petites gens.
    Les gens ont un cerveau, qu'ils réfléchissent.
    Si in veut imiter la GRECE pourquoi pas, mais se sont relever depuis.

    tout a fait d accord

  • des économies on va vous en trouver puisque bizarrement vous ne trouvez rien chez vous : suppression de la réserve parlementaire et de la réserve ministérielle ; suppression de prime de chauffage des sénateurs ,suppression des primes pour heures de nuit ; fiscalisation de tous les revenus des parlementaires ( y compris tous les avantages en nature non déclarés ) selon le barême "standard" ; décision et effet immédiat ; et il y en a d'autres comme ça ; on va vite arriver au milliard

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]