La question du jour:

Les Républicains doivent-ils exclure les "constructifs" ?




Les Républicains doivent-ils exclure les "constructifs" ?

Ce groupe, mené par Thierry Solère, a pour but de soutenir certaines réformes du gouvernement (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 10 juillet 2017 à 07h00

Le parti Les Républicains (LR) doit tenir mardi un bureau politique, au cours duquel l'exclusion des "constructifs" sera discutée.

Des élus LR Macron-compatibles ont dénoncé dimanche les procédures d'"exclusion" du parti lancées contre eux et les ministres LR, deux jours avant le bureau politique du parti qui doit trancher sur cette question.

Selon un cadre LR, des courriers ont bien été adressés aux trois ministres LR - à savoir Édouard Philippe (Premier ministre), Gérald Darmanin (ministre de l'Action et des Comptes publics), Sébastien Lecornu (secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique) - et à deux députés Thierry Solère et Franck Riester, respectivement à l'origine de la création des "constructifs" et coprésident du groupe.

"LES CONSTRUCTIFS SONT LES COMPLICES MASQUÉS DU POUVOIR"

Certains membres du parti réclament aujourd'hui leur exclusion. C'est le cas d'Éric Ciotti qui dénonce : "Les constructifs sont les complices masqués du pouvoir". "Je souhaite comme beaucoup d'entre nous, comme la plupart des militants, que ceux qui ont décidé de ne plus siéger dans le groupe LR à l'Assemblée ne fassent plus partie de notre famille politique", expliquait-il le 29 juin dernier. La décision devrait être connue mardi.

 
61 commentaires - Les Républicains doivent-ils exclure les "constructifs" ?
  • De toute évidence il faut les exclure.
    -Soit ils sont LR soit ils sont En Marche mais un pied dedans et un pied dehors ça ne va pas.
    Ce n'est pas parce qu'ils resteront LR qu'il faut voter contre telle ou telle loi ou telle ou telle décision . Une bonne idée reste une bonne idée il faut donc aller dans ce sens et si ça foire on revoit la copie !
    Conclusion les traites nous les mettons sur la touche.

  • Il faut assumer le fait de jouer sa carte perso !!! CQFD soit on partage des valeurs soit on veut faire carriere !!!! Honis soit qui mal y pense !!!

  • et dire que c'est ce que l'on critiquait du temps de l'URSS, exclusion du parti, mur etc.... L'histoire à de drôles de retour en arrière!

  • Le clivage droite-gauche est bien ancré (c’est à cause de cela que nous en sommes là): toujours des postures, des certitudes, des réactions toutes faites, des vieux réflexes. En ce moment des politiques ayant des idéologies différentes ont pris l’initiative de travailler ensemble pour faire avancer le pays, après tout pourquoi pas ? Toutefois il faut qu’il se trouve des élus de l’opposition pour tout dézinguer.
    Plutôt que d’exclure ceux qui sont appelés les « constructifs », ils feraient mieux de canaliser leur énergie sur les occasions qui ne vont pas manquer de se présenter pour s’opposer ou pour proposer : code du travail, refonte du système scolaire, rénovation des institutions, réforme des impôts, moralisation de la vie publique, …etc. Là-dessus ils sont devenus inaudibles : c’est une opposition complétement désemparée qui, n’ayant rien compris, est toujours dans le passé.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]