La question du jour:

Comme Manuel Valls, estimez-vous que le Parti socialiste est mort ?




Comme Manuel Valls, estimez-vous que le Parti socialiste est mort ?

Manuel Valls à Privas le 20 mai 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 10 mai 2017 à 07h00

Manuel Valls a estimé mardi 9 mai sur RTL que le Parti socialiste (PS) tel qu'il l'a connu n'existait plus. "Ce Parti socialiste est mort, il est derrière nous, pas son histoire et ses valeurs, mais il doit se dépasser", a déclaré l'ancien Premier ministre.

Manuel Valls a également regretté que son parti ne soit pas "beaucoup plus clair" vis-à-vis d'Emmanuel Macron.



"Ce n'est pas en quelques jours que le Parti socialiste va traiter son bilan, son histoire et voir la forme qu'il va prendre demain", a estimé le candidat malheureux à la primaire de la "Belle alliance populaire". "Aujourd'hui, l'essentiel, c'est de donner une majorité large, cohérente, sans futur frondeur - si vous voyez ce que je veux dire - à Emmanuel Macron pour qu'il puisse gouverner", a lâché Manuel Valls.

Le député de l'Essonne a profité de cet entretien à RTL pour se porter candidat aux élections législatives sous l'étiquette En Marche!, le parti d'Emmanuel Macron, qui porte selon lui, "la recomposition politique". "Il faut aller jusqu'au bout de cette recomposition, ceux qui restent au milieu du gué seront emportés", a argumenté Manuel Valls qui a même tendu la main à ses amis socialistes. "J'invite d'ailleurs tous les députés sortants, les progressistes, ceux qui ont appelé à voter Emmanuel Macron avant le premier tour, ceux qui souhaitaient sa victoire, moi, je serai candidat de la majorité présidentielle, et souhaite m'inscrire dans ce mouvement qui est le sien, la République en marche". Dans son sillage, le député PS Malek Boutih a également fait part de sa volonté de porter les couleurs d'En Marche! : "Moi je serai candidat pour la majorité présidentielle parce que j'ai envie que mon pays réussisse", a-t-il déclaré, ajoutant que le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis "n'a rien compris".



Si Manuel Valls a annoncé sa candidature sous la bannière En Marche!, le mouvement a refusé, pour l'heure, de valider son investiture.
 
320 commentaires - Comme Manuel Valls, estimez-vous que le Parti socialiste est mort ?
  • Merci à HOLANDE le fossoyeur du PS.!!- Que ce monsieur NO BODY reste aux abonnés absents...
    Après notre écœurement face aux partis classiques :MACRON élu à une large majoré de votes favorables (les abstentionnistes n'ont pas leur mot à dire car les absents ont toujours tord),a eu le mérite de donner un coup de pied dans la fourmilière.
    Il est souhaitable qu'il réussisse son programme et qu"il ai le courage de faire les réformes pour enfin arrêter d"hypothéquer l'avenir de nos enfants; sinon un boulevard va s'ouvrir pour le FN surtout si tant de monde refuse d’accomplir leur devoir de citoyen.

  • Oui !!! Et en politique aussi ! Il faut qu'il décroche et vite !!!!

  • Il faut arrêter de fantasmer, Macron gagne l'élection présidentiel avec très peux de votes favorables environ 23 pour cent des votants et une majorité de votre pour faire barrage à Marine Le Pen environ 43 pour cent donc il est très mal élu, aux législatives il a toutes les chances de ne pas avoir la majorité, je ne comprend pas pourquoi le PS et particulièrement LR et l'UDI s'affolent, les politiques ne semblent pas contrôler leurs nerfs, pour moi les choses sont très claires je vote pour LR et l'UDI pour les législatives malgré mon vote Macron au deuxième tour de la présidentielle pour renvoyer le FN et son programme complètement incompréhensible économiquement. Le PS retrouvera de beaux jours , comme LR et l'UDI aucun souci a se faire.

    C'est vrai, mais nous avons l'habitude !!! Car depuis presque 5 ans nous sommes gouvernés par une personne qui ne rassemble que 10 % des voix, dont absolument pas représentatif des français !!! Et qui de ce fait aurait dû démissionner comme l'a fait le général De Gaulle qui avait pourtant obtenu 48% des voix, Lui... Mais il est vrai que n'est pas De Gaulle qui veut bien s'en targuer !!!

  • Au ps, après l'abandon de Hamon en pleine mer, sur un bateau déserté par une partie des officiers, en laissant les passagers électeurs à bord, c'est le sauve qui peut, et les élus d'abord. une partie va rejoindre à visage découvert le camp du pasteur- banquier Macron, surement ceux qui sont pour la loi Macron-Valls-Gattaz, une autre partie va se positionner en supplétifs d'accompagnement, et de fait soutenir Macron pour participer à son succès, en échange de quelques fromages et postes, d'autres vont couler avec le bateau, ou se réfugier heureusement chez la France insoumise. Pour peser sur nos destins, il nous reste à envoyer massivement à l'Assemblée des députés issus de la vraie Gauche, et pour obliger le gouvernement fortement teinté d'hommes et d'idées de droite à composer avec les représentants du Peuple et à ne pas utiliser les ordonnances et le 49.3

  • avatar
    Shutruk-Nahunte  (privé) -

    Le PS n'est plus qu'un champ de pierres, de cailloux, de gravats. Même les ruines tombent en ruine. Les socialistes ont réussi à le vider de toute substance. Les pots de confiture sont vides, ne restent que les étiquettes.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]