La question du jour:

Le soutien de Dupont-Aignan à Le Pen est-il une "honte" ?




Le soutien de Dupont-Aignan à Le Pen est-il une "honte" ?

Nicolas Dupont-Aignan, le 19 avril 2017, à Paris

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 29 avril 2017 à 07h00

Depuis ses 4,7% de suffrages récoltés au premier tour de l'élection présidentielle, il était une des voix attendues de l'entre-deux-tours. Ce vendredi 28 avril, Nicolas Dupont-Aignan a annoncé sur le plateau du JT de France 2 qu'il "soutient" Marine Le Pen dans la perspective du second tour, ayant selon lui conclu avec elle un accord sur un "projet de gouvernement".

"NDA" affirme qu'il votera Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, récusant le qualificatif "d'extrême".

"Madame Le Pen n'est pas d'extrême droite pour moi" a t-il lancé, défendant sa vision du gaullisme, pour "sauver la France". "Je ne rejoins en rien l'extrême droite. Je suis gaulliste. Mon parti politique sera rallié à Mme Le Pen, et je pense que beaucoup de Républicains vont nous rejoindre", a t-il poursuivi.

François Bayrou, soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a affirmé vendredi soir sur Twitter que le soutien apporté par Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen représentait une "immense honte" pour quelqu'un se disant "gaulliste". "Dupont-Aignan: qu'on ose se dire gaulliste en faisant un tel choix, immense honte !" a affirmé le maire de Pau sur Twitter, au sujet de celui qui a travaillé sous ses ordres lorsqu'il était ministre de l'Education nationale pendant la cohabitation du deuxième mandat de François Mitterrand.

 
306 commentaires - Le soutien de Dupont-Aignan à Le Pen est-il une "honte" ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]