La question du jour:

Présidentielle : Selon vous, Jean-Luc Mélenchon est-il "d'extrême gauche" ?




Présidentielle : Selon vous, Jean-Luc Mélenchon est-il "d'extrême gauche" ?

Jean-Luc Mélenchon le 12 avril 2017 en meeting à Lille.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 17 avril 2017 à 07h00

À l'occasion d'une interview avec les lecteurs du Parisien, Jean-Luc Mélenchon a assuré qu'il n'était pas "d'extrême gauche". "J'entends ou je lis qu'on me dépeint comme quelqu'un d'extrême-gauche.

Si c'est le cas, je me demande ce que devient Poutou... Non, je ne suis pas d'extrême gauche", a assuré le candidat de la France insoumise.



Jean-Luc Mélenchon semble vouloir appuyer sur ce point après avoir déjà déclaré dans une interview à Ouest France samedi qu'il ne comptait "pas faire Cuba en France". Celui qui fait jeu égal dans les sondages avec François Fillon a-t-il voulu rassurer les électeurs alors qu'il est la cible depuis plusieurs jours de certains de ses concurrents qui l'accusent de pencher beaucoup trop à gauche. François Fillon a estimé samedi lors d'un déplacement au Puy-en-Velay qu'il portait "un programme communiste". Quant à Emmanuel Macron, il avait jeudi dernier ironisé sur la volonté de Jean-Luc Mélenchon de faire entrer la France dans l'alliance bolivarienne, fondée par Hugo Chávez et Fidel Castro. "En quelque sorte, votre serviteur est pris entre les feux de la réforme radicale où il faudrait passer le pays à la paille de fer sans proposer de la justice et de l'autre où le pays pourrait se relever dans l'alliance bolivarienne", avait déclaré le candidat d'En Marche lors du "Sommet des start-up" à Paris.

François Hollande a également attaqué la politique de Jean-Luc Mélenchon dans un entretien diffusé dimanche 16 avril dans l'émission C Politique sur France 5. "Jean-Luc Mélenchon ne représente pas la gauche que je considère comme celle qui permet de gouverner", a estimé le président sortant.
 
104 commentaires - Présidentielle : Selon vous, Jean-Luc Mélenchon est-il "d'extrême gauche" ?
  • Ne remarquez vous pas que ce n 'est que lorsque Mélenchon atteint un certain score , inquiétant pour ses concurrents ,que l on ressort les vieux épouvantails y compris l homme si "courtois" qu'est Macron...La gauche c'est un ensemble de cadres , d'intellos de chercheurs , de lycéens , de fonctionnaires , d'ingénieurs, d'ouvriers,de medecins, et quelques vignerons,artisans ou commeçants, ce n est pas la racaille! ni la chienlit. Ce sont des gens désireux de pus de JUSTICE.

  • OUI sans aucun doute. Avec lui on serait très dans la situation de venezuela ... faillite du pays, de l'etat, famine , émigartion

  • Visiblement il y en a qui ont peur pour leur portefeuille d'actions et leurs privilèges si c'est Mélenchon qui gagne...il n'y a que les couches moyennes et populaires qui pourraient s'en réjouir vu que leurs impôts baisseraient !

  • En 2016, le déficit commercial a progressé de plus de trois milliards d'euros pour dépasser les 48 milliards d'euros. Le nombre d'entreprises exportatrices a reculé. Sans réelle surprise, le pari d'équilibrer la balance commerciale à la fin du quinquennat, hors facture énergétique, est raté. C'est le résultat de cinq-ans de socialisme ,et les Français en redemandent avec le mitérandiste Mélenchon ! Cherchez l'erreur ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]