La question du jour:

Journée des droits des femmes : la pub favorise-t-elle le sexisme ?




Journée des droits des femmes : la pub favorise-t-elle le sexisme ?

La dernière pub de la marque Yves Saint Laurent sur les murs de la capitale, le 6 mars 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 08 mars 2017 à 07h00

Deux affiches de la nouvelle campagne Saint Laurent, visibles à Paris, font polémique depuis quelques jours. Sur l'une, une femme apparaît jambes écartées, en talons et collant résille. Sur l'autre, une jeune femme très amaigrie, sur talons aiguilles et patins à roulettes, est penchée sur un tabouret dans une position jugée explicite.

"En attendant que le jury de déontologie publicitaire de l'ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité, ndlr) ne se réunisse vendredi, nous avons pris position, en écrivant à Saint Laurent, leur expliquant que les messages diffusés ne sont pas conformes aux règles déontologiques, en termes d'image et de respect mais aussi de représentation du corps", a indiqué mardi 7 mars Stéphane Martin, directeur général de l'autorité chargée de réguler la publicité. L'ARPP a ainsi demandé à Saint Laurent de "faire tout (son) possible pour faire cesser la diffusion, de retirer ces images ou de les changer", a précisé M. Martin.

Différents collectifs féministes, ainsi que le Parti communiste français et EELV ont aussi signé un tract, distribué lors d'une action coup de poing mardi, organisée par l'association féministe "Les effronté-e-s", dans une boutique parisienne de la marque. "La femme est un être humain, pas un objet : ni table, ni un tabouret, ni aucun élément du mobilier", a crié Fatima Benomar, porte-parole du collectif, alors que le service d'ordre l'a obligée à sortir du magasin.

 
31 commentaires - Journée des droits des femmes : la pub favorise-t-elle le sexisme ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]