La question du jour:

Donald Trump fera-t-il un bon président des États-Unis ?




Donald Trump fera-t-il un bon président des États-Unis ?

Donald Trump le 13 janvier 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 20 janvier 2017 à 07h00

Élu le 8 novembre dernier, le milliardaire républicain est investi vendredi 20 janvier 45e président des États-Unis. Critiqué par de nombreux dirigeants internationaux ainsi que les élus démocrates américains, l'homme d'affaires arrivera-t-il à gouvernement correctement ?

Rarement un président américain n'aura autant divisé.

Donald Trump, 70 ans, sans expérience politique ni militaire, prend les rênes des États-Unis ce vendredi 20 janvier après son investiture à Washington. Alors qu'en 2009 Beyoncé, Bruce Springsteen, Shakira, Stevie Wonder, U2 et de nombreux autres artistes avaient chanté pour Barack Obama, le casting est cette fois moins flamboyant, bien que la star de country Toby Keith et l'acteur Jon Voight soient au programme.

Le milliardaire républicain a d'une certaine façon été élu pour ses mauvaises manières : ses électeurs issus des classes populaires l'envoient dans le marigot fédéral afin de tourner la page de l'ère Obama et de dynamiter le statu quo politique. Le magnat a fait le serment de s'exécuter, très vite. Mais pourra-t-il réellement le faire ? Parallèlement, la résistance au nouveau pouvoir s'organise. Le tiers des élus démocrates de la Chambre des représentants va boycotter la cérémonie de vendredi. Et au Sénat, les démocrates mettent des bâtons dans les roues des futurs ministres de Donald Trump, dont seulement une poignée pourrait recevoir un vote de confirmation dès vendredi.

Le successeur de Barack Obama a pris du retard dans la composition de son administration. Il n'a nommé que jeudi le dernier des 15 membres de son "cabinet" - l'ancien gouverneur de Géorgie Sonny Perdue à l'Agriculture - et de nombreux postes restent vacants dans les ministères. Mais pour assurer la continuité, l'émissaire du président Obama auprès de la coalition internationale de lutte contre le groupe État islamique, Brett McGurk, va rester au gouvernement, a annoncé le porte-parole de Donald Trump. Plus de 50 autres responsables gouvernementaux à divers échelons ont également été priés de rester, notamment à la Défense ou dans le domaine de la lutte antiterroriste.

À l'international, la situation est également compliquée. S'il bénéficie du soutien du puissant président russe Vladimir Poutine, il s'est mis à dos l'Union européenne en la critiquant violemment cette semaine.

 
91 commentaires - Donald Trump fera-t-il un bon président des États-Unis ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]