La question du jour:

Faites-vous confiance au vaccin contre la grippe ?




Faites-vous confiance au vaccin contre la grippe ?

L'épidémie de grippe saisonnière n'a pas "encore atteint son pic", a déclaré lundi 9 janvier la ministre de la Santé Marisol Touraine.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 10 janvier 2017 à 07h00

La grippe est bien présente tous les ans en hiver. Les autorités sanitaires rappellent à chaque fois les gestes qui permettent d'éviter la contagion et incitent les personnes âgées à se faire vacciner.

Cette année pourtant, l'épidémie semble plus virulente, avec notamment le cas "exceptionnel" d'une maison de retraite lyonnaise qui a vu 13 de ses pensionnaires emportés par la maladie en 15 jours, dont six avaient été vaccinés cette année contre le virus.

Cette saison s'annonce délicate avec le retour d'un virus de type A(H3N2), cousin de celui qui avait contribué il y a deux ans à une surmortalité de 18.000 personnes, explique à l'AFP Daniel Levy-Bruhl, responsable de l'unité infections respiratoires et vaccination à Santé Publique France. L'an dernier, le virus de type B, n'avait pas généré d'excès de mortalité.

DES CAS PLUS GRAVES

Le H3N2 "est un virus particulièrement dangereux pour les sujets fragiles. Dès qu'il a été identifié, nous avons su que l'impact serait fort" sur les personnes âgées, explique l'épidémiologiste. Le H3N2 ne va généralement pas attaquer directement les poumons comme le ferait le H1N1, il va plutôt générer des complications chez les personnes  affaiblies. Cela peut passer par une surinfection bactérienne, ou précipiter l'évolution de pathologies (insuffisances cardiaques, respiratoires ou même diabètes).

Ainsi, depuis le début de l'épidémie en décembre, "le nombre de cas n'est pas exceptionnel, mais la proportion de malades hospitalisés plus grande", explique Dr Levy-Bruhl. Les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Ile-de-France sont les plus touchées.

LA VACCINATION RESTE RECOMMANDÉE

La vaccination reste la première recommandation, assurent les experts et le ministère. Dans les collectivités de personnes âgées, "un objectif de vaccination d'au moins 75% des résidents est fortement recommandé", a rappelé dimanche la Direction générale de la santé dans un communiqué. De fait, les personnes âgées répondent moins bien aux vaccins, rappelle le Dr Levy-Bruhl.

"Pour autant, nous estimons à 35% l'efficacité de la vaccination des sujets âgés pour prévenir les décès. Elle reste donc la première mesure recommandée à tous les sujets âgés, même avec ses imperfections", insiste-t-il. La DGS rappelle en outre que "la couverture vaccinale du personnel de ces établissements est également une mesure de prévention déterminante".

 
68 commentaires - Faites-vous confiance au vaccin contre la grippe ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]