La question du jour:

Avez-vous commémoré les attentats du 13 novembre ?




Avez-vous commémoré les attentats du 13 novembre ?

Un mémorial près du Bataclan (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 14 novembre 2016 à 07h00

Un an, jour pour jour, après les attaques du 13 novembre, François Hollande a présidé dimanche les commémorations, empreintes de sobriété, des attentats les plus meurtriers qu'ait connus le pays, en dévoilant des plaques en mémoire des victimes à Saint-Denis et à Paris.

Du Stade de France au Bataclan, à chaque étape quasiment le même cérémonial dépouillé : six plaques dévoilées "en mémoire des victimes blessées et assassinées" par les commandos du groupe jihadiste État islamique (EI). Dans chaque lieu, les noms des victimes ont été lus, avant une minute de silence et le dépôt d'une gerbe.

Suivant l'ordre chronologique des attaques, le président de la République, avec la maire de la capitale Anne Hidalgo, s'est ensuite rendu à Paris à proximité des bars et restaurants Le Petit Cambodge, Le Carillon, la Bonne bière, le Comptoir Voltaire et La Belle équipe, dans les Xe et XIe arrondissements.

Trente-neuf personnes y avaient été assassinées.

Le parcours s'est conclu devant le Bataclan, où 90 personnes ont perdu la vie. Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche matin devant la salle, où ont été égrenés les noms des 90 tués.

Après l'hommage officiel, les associations ont pris le relais devant la mairie du XIe arrondissement, où des ballons multicolores ont été lâchés dans un ciel gris. Caroline Langlade, de l'association Life for Paris, a appelé à laisser "du temps aux victimes pour qu'elle se réparent". Des lanternes, "symboles d'espoir et de vie", ont été déposées dans l'après-midi sur le canal Saint-Martin, tout près de plusieurs des terrasses attaquées. Et les Français ont été appelés à mettre une bougie à leurs fenêtres dans la soirée.

L'archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, a également présidé une messe d'hommage à 18h30 dans la cathédrale Notre-Dame.

 
26 commentaires - Avez-vous commémoré les attentats du 13 novembre ?
  • A force de commémoration cela perd son sens .Pas besoin de commémoration pour penser aux disparus chacun sait ce qu'il a à faire .

  • Il est normal que les familles et les amis des victimes qui le souhaitent commémorent cet attentat, mais il n'était vraiment pas nécessaire que les politiciens s'invitent à la commémoration.

  • Ecoeuré par les récupérations politiques, le souvenir des horreurs, est encré dans nos coeur, et c'est chaque jour que l'on pense aux victimes innocentes, par la faute d'hommes politiques qui aujourd'hui se servent de la misère des familles frappées par ces horreurs.
    Comme la pratique de sa religion, quel qu'elle soit, une commémoration en souvenir des victimes de la barbarie peut se faire discrètement chez soit.

  • -------- Non pour le 13 mais OUI pour le 11 ..... je me suis rendu à la cérémonie organisée au monument aux morts tout était très digne sans flons flons !!!!! J'ai pensé à mon arrière grand père mort au combat ..... il y avait peu de jeunes ????

  • F.HOLLANDE est devenu le spécialiste des pierres tombales.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]