La question du jour:

Présidentielle 2017 : Manuel Valls doit-il se présenter ?




Présidentielle 2017 : Manuel Valls doit-il se présenter ?

François Hollande et Manuel Valls à Paris, le 12 octobre 2016. (Archives)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 31 octobre 2016 à 07h00

Il est l'un de ceux qui proclament le plus leur loyauté envers le président François Hollande. Ou tout du moins proclamaient.

Car la belle image d'unité au sommet de l'Etat s'est quelque peu fissurée ces derniers jours. Le Premier ministre Manuel Valls a haussé le ton vendredi dernier, en exprimant, selon Le Monde, sa "colère" et la "honte" des militants socialistes après le livre-confession du président de la République. Dans des propos qu'il aurait tenus dans l'avion qui le conduisait jeudi à Bordeaux et rapportés par Le Monde daté de samedi, M. Valls dit sa "colère" personnelle et une "honte" ressentie par les militants à la lecture du livre-confessions de François Hollande "Un président ne devrait pas dire ça".

Et d'aller plus loin, en ouvrant la voie à une éventuelle candidature en 2017. "C'est ce que je ressens, il ne faut pas se taire et toujours nommer les choses", a confié le chef du gouvernement, assurant qu'en raison de "la situation politique actuelle", il avait "le sentiment d'avoir une véritable responsabilité afin qu'on sorte le mieux possible de cette période très périlleuse". Selon M. Valls, le livre des journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme, nourri des confidences du chef de l'Etat, "a provoqué un choc, un abattement chez les parlementaires" socialistes, "il a agi comme un révélateur". Le très loyal chef du gouvernement va même, toujours selon Le Monde, jusqu'à reprendre à son compte l'affirmation du président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone: "le pays a besoin d'incarnation".

FRANÇOIS HOLLANDE ENTEND RESTER LE "PATRON"

Hollande a appelé dans la foulée samedi "chacun à être à sa tâche" car "il y a trop à faire" pour faire des commentaires qui "s'ajoutent à des commentaires".

Dimanche, Manuel Valls a tenu a dire son "respect" pour François Hollande, tout en affichant son attachement à "préserver" la fonction présidentielle. "J'ai du respect vis-à-vis de François Hollande. C'est un ami. J'ai aussi du respect pour la fonction", a affirmé M. Valls. "Donc personne ne doit participer à un jeu qui doit affaiblir le président de la République", a-t-il dit avant d'ajouter: "Mais préserver nos institutions, la fonction présidentielle, la force que cela représente dans notre pays, oui bien sûr ça, c'est essentiel".

François Hollande a tenu à faire savoir dimanche à Manuel Valls et à tout autre potentiel prétendant qu'il entendait, même fortement affaibli, rester "le patron" jusqu'au bout en maîtrisant notamment son calendrier pour 2017, via une intervention de son lieutenant Stéphane Le Foll.  

 
105 commentaires - Présidentielle 2017 : Manuel Valls doit-il se présenter ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]