La question du jour:

Les bons chiffres du chômage peuvent-ils relancer Hollande ?




Les bons chiffres du chômage peuvent-ils relancer Hollande ?

François Hollande au Conseil européen à Bruxelles, le 21 octobre 2016 (Illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 26 octobre 2016 à 07h00

Enfin un peu d'oxygène pour François Hollande ! Les chiffres du chômage viennent de tomber. Avec un recul de 1,9% en septembre, soit 66 300 chômeurs de catégorie A (sans activité) en moins, il s'agit là d'une baisse historique du chômage.

Du jamais-vu depuis 1996. Et ces bons chiffres sont providentiels pour le Président qui traverse peut-être la pire crise de son quinquennat.

Ce mardi 25 octobre François Hollande battait également un record d'impopularité avec seulement 4% d'opinions favorables selon une enquête réalisée pour le Cevipof publiée dans Le Monde. Au plus mal dans les sondages, François Hollande l'est aussi au sein de son propre camp depuis la parution de "Un président ne devrait pas dire ça", le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme qui a provoqué un cataclysme au sein de la majorité. François Hollande s'y confie sans filtre et nombre de ses propos ont suscité l'incompréhension si ce n'est la colère de ses soutiens.



Mais avec ces excellents chiffres de l'emploi en France, le Président pourrait bien se réconcilier avec son camp, voire se relancer dans la course à la présidentielle. Après tout, lui n'a jamais dit qu'il n'y croyait plus et doit faire part de ses intentions en décembre.

"UNE TENDANCE INSTALLÉE DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE"

Sur son compte Facebook, il n'a pas hésité à commenter avec enthousiasme cette baisse historique du chômage. "Ces résultats sont le fruit de l'action engagée par le gouvernement à travers le Pacte de responsabilité. Car ce sont les entreprises qui créent les emplois", écrit-il. "Dispositif embauche PME", "développement de l'apprentissage", "soutien à l'investissement", "emplois d'avenir", "plan 500 000 formations"... Hollande énumère une à une les mesures prises durant son quinquennat et se félicite de leurs résultats.



Il modère toutefois le propos : "La bataille n'est pas terminée". Depuis le début de son quinquennat, l'inversion de la courbe du chômage reste la condition à sa candidature pour un second mandat. Il évoque sur Facebook "une tendance installée depuis le début de l'année". La forte baisse du chômage marque-t-elle le retour dans la course du candidat Hollande ?

 
148 commentaires - Les bons chiffres du chômage peuvent-ils relancer Hollande ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]