La question du jour:

Macron doit-il être candidat en 2017 ?




Macron doit-il être candidat en 2017 ?

Emmanuel Macron le 12 juillet 2016 à la Mutualité pour son premier meeting.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 13 juillet 2016 à 07h00

- Selon un sondage, un tiers des Français estiment que le ministre de l'Économie devrait se présenter à l'élection présidentielle de 2017. -

Emmanuel Macron a tenu mardi soir 12 juillet son premier grand meeting pour son mouvement "En Marche!" devant une salle comble.

Comme annoncé par son entourage, le ministre de l'Économie n'a ni annoncé sa candidature à la présidentielle ni sa démission du gouvernement. Néanmoins, une petite phrase n'est pas passée inaperçue : "À partir de ce soir, nous devons être ce que nous sommes, c'est-à-dire le mouvement de l'espoir", a-t-il lancé devant 3.000 militants et sympathisants de son mouvement réunis à la Mutualité. Ce mouvement, "nous le porterons ensemble jusqu'à 2017 et jusqu'à la victoire", a-t-il ajouté.

Trois mois après le lancement de ce parti "ni de droite, ni de gauche", le jeune ministre laisse toujours planer le doute sur ses intentions pour 2017, dans une posture de quasi-candidat qui mélange l'habileté et l'ambiguïté. "Je ne concours pas pour le maillot à pois ou le maillot blanc, ni pour le maillot vert. Quand on fait du vélo, c'est le maillot jaune", a-t-il lâché en marge d'une visite sur le Tour de France le week-end dernier.

Emmanuel Macron figure par ailleurs en tête d'une sélection de personnalités socialistes que les Français souhaitent voir candidats en 2017, selon une étude Elabe réalisée pour BFMTV* et publiée ce mardi 12 juillet. À la question : "Pour chacune des personnalités suivantes, souhaitez-vous qu'elle soit candidate à la prochaine élection présidentielle"?, le ministre de l'Economie recueille 36% de "oui" et 63% de "non" chez l'ensemble des Français.

Arrivent ensuite Martine Aubry (27% de "oui" contre 72% de "non"), Arnaud Montebourg (25% de "oui" et 74% de "non%) et Manuel Valls (22% de "oui" et 77% de "non"). François Hollande ferme la liste avec 15% de "oui" contre 84% de "non". Chez les sympathisants de gauche, à la même question, ce n'est plus Emmanuel Macron mais Martine Aubry qui arrive en tête : 50% de "oui" et 49% de "non", suivie d'Arnaud Montebourg (36% de "oui" contre 64% de "non") et d'Emmanuel Macron (36% de "oui%" contre 64% de "non"). François Hollande (33/67) et Benoît Hamon (28/71) ferment la liste.

* Cette étude a été réalisée sur un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, sur internet les 11 et 12 juillet.

 
57 commentaires - Macron doit-il être candidat en 2017 ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]