La question du jour:

École : faut-il enseigner l'arabe, l'italien ou le serbe dès le CP ?




École : faut-il enseigner l'arabe, l'italien ou le serbe dès le CP ?

La ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, le 26 mai à l'Assemblée nationale.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 02 juin 2016 à 07h00

- La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a réexpliqué mardi sur "BFM-TV" sa volonté d'instaurer "une diversité de l'offre des langues vivantes étrangères" dès les petites classes et notamment l'apprentissage de l'arabe. Une déclaration qui a lancé une polémique et suscité la colère de l'extrême droite et d'une partie de la droite.

-

A partir de la rentrée 2016, la première langue vivante sera enseignée en CP, alors que la deuxième le sera dès la 5e, soit un an plus tôt qu'actuellement. La nouveauté de cette réforme réside davantage dans le fait que les parents pourront choisir entre l'enseignement de l'anglais, de l'espagnol, du portugais, du croate, du serbe ou de l'arabe en première langue vivante.

"On est mauvais en terme de maîtrise de langues étrangères", a martelé ces derniers mois la ministre de l'Education qui veut plus de "précocité" et de "diversité" dans l'apprentissage des langues. Elle a ainsi annoncé dès février la suppression à la rentrée 2016 des enseignements de langue et de culture d'origine (Elco), assurés par des maîtres étrangers, un dispositif ancien et très critiqué. Ils seront progressivement transformés en sections internationales à l'école primaire, comme il en existe déjà une petite centaine sur le territoire.



OPPOSITION A DROITE

Lors des question au gouvernement du 26 mai, la députée "Les Républicains" (ex-UMP) du Doubs, Annie Genevard, avait estimé que "l'enseignement de l'arabe dans le programme national", associé à "la réduction de la place du français et des langues anciennes" (prévue par la réforme du collège) pourrait "encourager le communautarisme qui mine la cohésion nationale".

Le candidat à la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire, a estimé mercredi sur "BFM-TV" que "l'apprentissage de l'arabe au CP mènera droit au communautarisme". Pour lui, la "priorité absolue est d'apprendre et de maîtriser le français". "Il faut mettre le paquet sur le français", a martelé le député. "S'il y a une langue qu'il faudrait apprendre au primaire c'est l'anglais, pas l'arabe", a-t-il encore insisté, reconnaissant "un retard en matière de langues étrangères. Pour le député Les Républicains de l'Eure, l'anglais constitue "l'une des conditions "d'entrée dans le monde du travail".

Plusieurs personnalités du Front national, comme Florian Philippot, ou encore le maire de Béziers, Robert Ménard, ont également exprimé leur opposition.

 
128 commentaires - École : faut-il enseigner l'arabe, l'italien ou le serbe dès le CP ?
  • pour suivre les prêches ?

  • Non, la ministre Najat Vallaud-Belkacem ne va pas imposer l'arabe dans cette classe à tous les élèves de France. Elle a tout simplement dit qu'il fallait faire en sorte qu'on commence plus tôt l'apprentissage des langues vivantes étrangères et qu'il était souhaitable qu'il y ait une diversité de l'offre de langues vivantes étrangères en fonction des moyens humains des écoles .
    Une fois de plus la polémique est entretenue par le FN et surtout alimentée par Robert Ménard qui a transformé les propos tenus en "Najat Vallaud-Belkacem encourage l'enseignement de l'arabe dès le CP" .... Tout cela dans un but électoraliste évidemment .
    Donc une autre question : faudra t' il également supprimer de la langue française les 417 mots français d'origine arabe et les 37 mots venant de l'arabe maghrébin et l'arabe d'Espagne et ne plus les enseigner aux enfants pour éviter le communautarisme ?
    Parmi ceux-là : algébre, algorithme, almanach, béni-oui-oui, calculer, chiffre, douane, élixir, kabyle, laque, mosquée, orange, pastèque, quintal, sucre, tarif, volcan, zéro, zob, ........ etc.
    Eh! Oui la langue que nous utilisons au quotidien est un mélange issu de diverses civilisations ( latine, arabe, ...etc.)

  • Ce qui serait bien, c'est qu'on enseigne le français ..... les autres langues c'est fastoche, on les parle à la maison .... et puis, les PBs de langue, je ne sais pas si on vous l'a bien dit, mais c'est surtout le français qui pose PB....

    en effet comment comprendre un énoncé de calcul si on ne parle pas bien le français, figurez vous que les énoncés de calcul ne sont pas formulé en serbe ou en arabe ....mais bel et bien en français ...

    Au collège ou au lycée ça se discute, pourquoi pas étudier l'arabe, le serbe ou le tagalog .... mais en primaire, "pas de ça lisette !" c'est du français, seulement du français ....

    par exemple : " diarrhée " est un mot inconnu par le petit gars de la ZEP du coin ..... mais quand tu lui expliques de quoi il s'agit : que c'est quand il a mal au ventre et qu'il va souvent aux "ch..ttes" (toilettes il connait pas le mot!) il te regarde alors malicieusement et te dit .... ah d'accord mais c'est pas diarrhée qu'il faut dire c'est "caca mou" .....

    Finalement si vous aviez des doutes, eh bien je pense que maintenant vous êtes OK avec moi et que vous pensez désormais que oui, c'est bien le français qu'il faut qu'on leur apprenne, et pas autre chose, pas en primaire du moins... ....LE FRANCAIS .... ! et le plus académique sera quasiment le meilleur

  • pourquoi nous poser cette question avec ces 3 langues noyant ainsi le poisson , je me prêterai pas à ce sondage dirigé

  • Non, que l'on apprenne correctement le Français.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]