La question du jour:

Comme le pape, pensez-vous que la France "exagère la laïcité"?




Comme le pape, pensez-vous que la France

Pour le pape, "un État doit être laïque" car "les États confessionnels finissent mal".

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 18 mai 2016 à 07h00

- Dans une interview publiée par le journal "La Croix" le 17 mai, le pape François regrette que la laïcité "telle qu'on la conçoit en France aboutisse souvent à considérer les religions comme une sous-culture et non comme une culture à part entière". Le souverain pontife affirme également qu'une femme musulmane devrait pouvoir porter le voile si elle le souhaite, tout comme un catholique devrait pouvoir porter la croix. -

La France en fait-elle trop avec la laïcité ? Oui, si l'on en croit François Ier. Dans une interview accordée au quotidien catholique français "La Croix", le souverain argentin souffle le chaud et le froid au sujet de la France, la qualifiant de "fille aînée de l'Église... mais pas la plus fidèle". "L'Église y possède une capacité créatrice", c'est aussi "une terre de grands saints, de grands penseurs. En somme, voilà ce qui me fascine avec la France. D'un côté, cette laïcité exagérée, l'héritage de la Révolution française et, de l'autre, tant de grands saints".

Pour le pape, "on doit pouvoir professer sa foi non pas à côté mais au sein de la culture". "Si une femme musulmane veut porter le voile, elle doit pouvoir le faire. De même, si un catholique veut porter une croix". Et le souverain pontife de conclure : "La France devrait faire un pas en avant à ce sujet pour accepter que l'ouverture à la transcendance soit un droit pour tous". Le Pape, interrogé sur le fait qu'il ne qualifie jamais les racines de l'Europe de chrétiennes, répond par ailleurs : "il faut parler des racines au pluriel car il y en a tant. En ce sens, quand j'entends parler des racines chrétiennes de l'Europe, j'en redoute parfois la tonalité, qui peut être triomphaliste ou vengeresse. Cela devient alors du colonialisme".

URVOAS "N'A PAS LE SENTIMENT DE VIVRE DANS UN PAYS ANTI-RELIGIEUX"

Une partie de la classe politique a réagi à ces déclarations. Interrogé sur France Inter, le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas a expliqué "ne pas être certain que le pape soit le meilleur expert en matière de laïcité". Le garde des Sceaux s'est dit "attaché à notre règle de vie commune et être laïc n'est pas être anti-religieux, c'est être areligieux. Je trouve que c'est une bataille de tous les instants qui ne concerne pas que l'État et certainement encore moins les institutions religieuses qui font œuvre de prosélytisme, ce qui est bien normal". "Je n'ai pas le sentiment de vivre dans un pays qui soit anti-religieux".



L'eurodéputée "Les Républicains" (ex-UMP), Nadine Morano, a elle jugé que le Pape François, "qui est argentin", n'avait "pas encore une connaissance suffisante de l'Europe et de l'organisation du monde tel qu'il est en train de se bouleverser aujourd'hui". "Il a besoin sans doute de prendre un peu plus la mesure de ce qui se passe", a-t-elle insisté. Quant aux racines chrétiennes de la France, "c'est un état de fait. S'il faut que je dise moi-même au Pape que les racines chrétiennes de l'Europe et de la France sont fortes, et que c'est ce qui nous a soudés pendant des siècles, je trouverais ça un peu étonnant".
VIDÉO - @nadine__morano : "Le pape est parfois contradictoire dans ses déclarations" https://t.co/Gu8cDUKmgD

— France Inter (@franceinter) 17 mai 2016

 
31 commentaires - Comme le pape, pensez-vous que la France "exagère la laïcité"?
  • Le vrai problème est actuellement la confusion entre la laïcité et la condamnation systématique de tout ce qui a rapport à la religion chrétienne.

  • Le Pape des catholiques devrait naturellement s'occuper de son église plutôt que de sécurité dans l'espace public français qui n'est pas de son ressort. Si une croix (de taille respectable) peut être détournée de sa fonction, c'est tout de même moins pratique qu'un voile pour dissimuler son identité

  • si la a laicite ne remplit plus ses objectif et devient facterur de conflit il ne faudra pas hesrter a la metre a la poubelle avant que nouis entrions dans une nouvelle guerre de religion fratricide au nom meme de la defense de la laicite Le comble de la laicite serait le totalitarisme et la dictature et donc qu'il y'est un antagonisme persistant entrte la fonction de clerc et celle de laic est une bien bonne chose pour le peuple et une mauvaise chose pour le dictateur

  • Admettons que la laicite se soit subsititueé a une religion defaillante en tant que methode pour tenter de pacifier la societe et faire en sorte que tous ne soient pas contre tous Bref d'assurer la survie d'un ensemble d'une extraordinaire fragilite comme l'est par nature tout groupe humain Admettons que religion et laicite se concurence pour proposer leur service dans cette voie

  • on n'a pas à arborer de signes d'appartenance à une religion, ça doit rester personnel, ça évitera bien des animosités

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]