La question du jour:

Tchernobyl : la France doit-elle sortir du nucléaire ?




Tchernobyl : la France doit-elle sortir du nucléaire ?

QDJ

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 26 avril 2016 à 07h00

Il y a 30 ans, le 26 avril 1986, le réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, entre en fusion. L'explosion qui s'ensuit libère dans l'atmosphère de grandes quantités d'éléments radioactifs dans l'atmosphère et provoque la mort de nombreuses personnes.

Cette catastrophe nucléaire est le premier accident classé au niveau 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires.

Presque 25 ans plus tard, à l'autre bout de la planète, le deuxième accident de niveau 7 a lieu. Le 11 mars 2011, un séisme puis un tsunami provoquent l'arrêt des systèmes de refroidissement dans la centrale japonaise de Fukushima. Résultat : fusion totale des cœurs d'au moins deux réacteurs et importants rejets radioactifs.

Cette deuxième catastrophe en moins d'un quart de siècle provoque une prise de conscience chez certains dirigeants. Ainsi, Angela Merkel annonce très rapidement après l'incident un plan radical de sortie du nucléaire : l'ensemble des centrales nucléaires allemandes doivent être fermées en 2022. En France, rien d'équivalent. L'atome est toujours considéré comme la source d'énergie principale, et l'industrie nucléaire est une fierté nationale. Certes, François Hollande a bien annoncé lundi 25 avril la fermeture après 2018 de "certaines" centrales nucléaires, et fait voter la loi de transition énergétique, qui prévoit la baisse de la part du nucléaire à 50% de la production d'électricité d'ici 2025.

Le triste anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl est l'occasion, pour les opposants à cette forme d'énergie, de se rappeler au bon souvenir des dirigeants. Des opposants au nucléaire français, allemands et suisses ont manifesté dimanche sur sept ponts du Rhin, pour commémorer les 30 ans de la catastrophe et exiger la fermeture en 2016 de la centrale alsacienne de Fessenheim. "Nous sommes ici pour montrer que si le nuage de Tchernobyl s'est arrêté ici, la frontière n'arrête pas les anti-nucléaires", a expliqué avec ironie le physicien et militant anti-nucléaire Jean-Marie Brom, déplorant qu'"en France, le gouvernement ne veut pas sortir du nucléaire, quels que soient les gouvernements". 

 
41 commentaires - Tchernobyl : la France doit-elle sortir du nucléaire ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]