La question du jour:

Emmanuel Macron doit-il quitter le gouvernement ?




Emmanuel Macron doit-il quitter le gouvernement ?

QDJ

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 25 avril 2016 à 07h00

Il a beau réitérer ses promesses de loyauté indéfectibles à François Hollande, Emmanuel Macron semble prendre toujours un peu plus ses distance avec le président, le gouvernement, et son camp politique. Alors qu'il vient de lancer son propre mouvement politique, "En marche", le ministre de l'Economie est au centre de l'attention des médias, qui lui prêtent volontiers des ambitions présidentielles.

Samedi, Emmanuel Macron a de nouveau donné un coup de canif à la solidarité au sein de l'exécutif en déclarant que "la gauche aujourd'hui ne me satisfait pas".

Une manière d'expliquer la création de son mouvement politique, mais également de s'affranchir des clivages gauche-droite qu'il ne cesse de fustiger. "A mes yeux, le vrai clivage dans notre pays (...) est entre progressistes et conservateurs, c'est ce clivage que je veux rebâtir maintenant et je ne veux pas attendre 2017" pour cela, a-t-il ajouté. "Je veux pouvoir construire une action commune avec toutes les bonnes volontés qui croient à ce progressisme pour le pays", a conclu le ministre.

Alors que le chef de l'État l'avait publiquement recadré la semaine précédente ("il sait ce qu'il me doit", avait-il déclaré sur France 2), M. Macron a également, dans un entretien publié vendredi par les quotidiens du groupe Ebra, estimé qu'un ministre n'était pas "l'obligé" du président de la République, s'attirant en retour des réactions courroucées à gauche et jusque dans les rangs du gouvernement.

Pourtant, à gauche, certains ne craignent pas de coup de poignard dans le dos. Ainsi, Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen (PS) s'est dit dimanche "certain" qu'Emmanuel Macron ne serait pas le "Brutus" de François Hollande, et qu'il serait à ses côtés pour la présidentielle.



A droite également, le ministre ne laisse pas indifférent. Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, a jugé dimanche que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, "un homme de qualité", ferait mieux de "faire son job à 100%" plutôt que de s'occuper de "sa carrière politique". Quand à la question de savoir s'il devait démissionner, il a répondu avec ironie : "Ecoutez, je n'ai pas à donner des conseils divers et variés, ses amis s'occupent de lui en ce moment". Emmanuel Macron "c'est un homme de qualité, bien entendu, mais, je le repète, quand on est ministre de l'Economie, on fait son job à 100%", a-t-il martelé.

Nathalie Kosciusko-Morizet (Les Républicains), candidate à la primaire de la droite en vue de 2017, l'a pour sa part plus directement appelé à quitter son poste. Si elle se retrouve dans le dépassement des clivages prôné par Emmanuel Macron, elle a jugé sur BFMTV que son poste de ministre limitait sa liberté.



"Emmanuel Macron dit des choses que moi, j'ai souvent trouvées intéressantes et que j'ai pu avancer par ailleurs sur un certain nombre de grandes transformations à apporter au pays, sur le fait que nos logiciels ont besoin d'être profondément transformés, sur l'idée qu'il y a un certain nombre de clivages politiques qui sont dépassés", a-t-elle ajouté. "Mais je vois une limite majeure. Il ne va pas au bout de ce chemin-là. Il manifeste une insatisfaction vis-à-vis de la politique" mais "la même semaine, il déclare par trois fois sa loyauté à François Hollande", a regretté NKM. "La démarche de liberté doit être totale ou elle ne peut pas être", a-t-elle souligné dans une allusion à sa propre rupture avec Nicolas Sarkozy.
 
45 commentaires - Emmanuel Macron doit-il quitter le gouvernement ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]