La question du jour:

Êtes-vous favorable à la suppression de l'ISF ?




Êtes-vous favorable à la suppression de l'ISF ?

isf

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 22 avril 2016 à 08h45

Le sujet fait débat au sein du gouvernement : faut-il conserver ou non l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ?

Dans la revue spécialisée Risques Emmanuel Macron a estimé que "la fiscalité sur le capital actuelle n'est pas optimale". "Si on a une préférence pour le risque face à la rente, ce qui est mon cas, il faut préférer la taxation sur la succession aux impôts de type ISF", a poursuivi le ministre de l'Économie.

Manuel Valls a quant a lui considéré que supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune serait "une faute" au "nom même de la justice".

De son côté, le président du Medef Pierre Gattaz a jugé jeudi qu'il fallait supprimer un "poison" comme l'impôt sur la fortune, et qualifié le ministre de l'Économie Emmanuel Macron de "nouveauté politique très intéressante" qui assume "parfaitement l'entreprise". "Il faut supprimer l'ISF", a déclaré M. Gattaz à BFM Business. "Un poison comme ça, il faut le supprimer", a-t-il insisté.




Les Français en revanche ne semblent pas aussi partagés sur la question. Selon un sondage Tilder/LCI/OpinionWay publié jeudi, les deux tiers sont opposés à la suppression de l'impôt sur la fortune. 41% des personnes interrogées se disent "tout à fait opposées" à la suppression de cette imposition des patrimoines supérieurs à 1,3 million d'euros, tandis que 26% y sont "plutôt opposés". La part de ceux qui y seraient "plutôt favorables" est de 17%, tandis que 15% y sont "tout à fait favorables".

La proportion des "plutôt" ou "tout à fait opposés" monte à 70% chez les femmes (contre 64% chez les hommes) et à 72% chez les actifs des catégories populaires (contre 64% chez les CSP+ et 66% chez les inactifs). Par catégorie d'âge, les 25-34 ans sont le plus opposés à sa suppression (73%), suivis par les 35-49 ans (71%) et les 50-64 ans (70%). Cette proportion tombe à 61% pour les 65 ans et plus, et à 54% pour les 18-24 ans.

L'impôt de solidarité sur la fortune, créé en 1989, a succédé à l'IGF (impôt sur les grandes fortunes), instauré par François Mitterrand en 1981 et abrogé par Jacques Chirac durant la cohabitation.
 
26 commentaires - Êtes-vous favorable à la suppression de l'ISF ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]