La question du jour:

Incidents à Paris : faut-il interdire "Nuit Debout" ?




Incidents à Paris : faut-il interdire

Nuit Debout

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 17 avril 2016 à 07h30

Dégradations, heurts avec les policiers : les cortèges sauvages et débordements en marge de la "Nuit debout" à Paris se succèdent en fin de soirée depuis une semaine, au risque de ternir l'image de ce mouvement citoyen inédit.

"Le scénario est toujours le même" déplore de le préfet de police de Paris, celui d'un rassemblement 'Nuit Debout' en début de soirée, puis le temps passant, les participants se retirent et on assiste à un présence de plus en plus agressive de personnes qui cherchent à s'en prendre aux forces de l'ordre ou à dégrader des vitrines". Depuis plusieurs jours, des incidents découlent de ce mouvement citoyen lancé dans la soirée du 31 mars après la manifestation contre la loi Travail et qui prend place chaque soir place de la République, dans le 11e arrondissement de la capitale, ainsi que dans plusieurs autres villes de France.



Dernier en date, les débordements survenus dans la nuit de vendredi à samedi 16 avril. Une centaine de personnes ont jeté et brûlé palettes et détritus avant de lancer "à de nombreuses reprises" des projectiles sur les forces de l'ordre, selon la préfecture de police. Celles-ci ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène puis ont repoussé "le groupe de casseurs", qui s'est dispersé dans le quartier des Buttes-Chaumont, dans le nord-est de la capitale, en commettant "un certain nombre de dégradations". Deux agences bancaires et un chantier ont notamment été vandalisés sur son passage. En tout, 21 personnes ont été interpellées, dont deux mineures.

Samedi dernier, la tentative de quelques centaines de personnes de se rendre au domicile du Premier ministre Manuel Valls avait déjà conduit à des incidents. Lundi, le départ d'un cortège sauvage de la place de la République en direction d'une mairie d'arrondissement, mardi en direction d'un commissariat et jeudi dans l'intention de marcher vers l'Elysée avaient entraîné de nouveaux débordements. Depuis le début de "Nuit Debout", 35 personnes ont placées en garde à vue en marge de Nuit debout, selon la préfecture.

- "Pas suffisamment contrôlé" -

Déplorant un mouvement "pas suffisamment organisé et contrôlé", le préfet a "rappelé" aux responsables des rassemblements de "veiller à ce que l'horaire (de fin de rassemblement, ndlr) sur lequel ils se sont engagés, qui est de 01h du matin, soit appliqué". De même, la maire de Paris a appelé les organisateurs à "prévenir et empêcher de types d'actions violences". Anne Hidalgo a par ailleurs déploré des casseurs qui "portent préjudice à la crédibilité du mouvement". Sur France Info, le porte-parole de Droit au Logement, Jean-Baptiste Eyraud, a demandé aux "casseurs" de la place de la République à Paris de ne pas mettre "en péril la manifestation Nuit Debout, évitons de mettre le feu à la maison".

 
188 commentaires - Incidents à Paris : faut-il interdire "Nuit Debout" ?
  • Cette situation aurait dû être stoppée dès le deuxieme jour ,le gouvernement a laisser les choses s'envenimer ,maintenant il va faire quoi?

  • Nous devrions les rejoindre plutôt que de critiquer les gouvernements ici. Ca ne fait rien avancer. Il n'y a pas mieux qu'un Français pour en critiquer un autre. Tous des défaitistes ! Je mets mes Nike et je les rejoins.

  • Oui il faut interdire "Nuit debout" en arrêter quelques uns et les mettre au boulot

  • Très démocrates (expulsé M. Finkielkraut) très écolos (tous les jours nettoyage des immondices laissés sur le sol) ont voulu faire croire à quelque chose de spontané, sympathique, mais qui est dupe
    maintenant ? Ne sommes nous pas en alerte maximale ? Les casseurs s'en donnent tous les soirs à cœur joie . Que fait le président pour qui tout va mieux ??? Quelques terroristes qui viendraient se mêler et se faire sauter et on viendra se lamenter.... Stop à cette arnaque et à ceux naïfs qui pensent que l'on s'occupe d'eux .........

    he oui ce n'est pas Besancenot ou Mélenchon.ET en plus lui dénonce depuis longtemps ce qui arrive en France .

  • l'anarchie.. gagne l'insécurité..!!! ce Gouvernement ne maîtrise plus la situation la chienlit + désordre = pagaille.. + ramassis de voyous casseurs incontrôlés..prêt à tout.!! qui échappent à toute autorité de la République.. prêche la haine.!!! provoque la Police...sur les charbons ardents..tout cela à quel prix contribuables..???
    debout la France..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]