La question du jour:

Football : la vente de l'OM est-elle la solution ?




Football : la vente de l'OM est-elle la solution ?

Margarita

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 14 avril 2016 à 07h15

Confrontée à une fronde des supporteurs, la propriétaire de l'Olympique de Marseille Margarita Louis-Dreyfus a annoncé son intention de céder le club de football, plombé par des mauvais résultats sportifs.

La rumeur courait depuis plusieurs jours, c'est désormais officiel : l'Olympique de Marseille est en vente. Margarita Louis-Dreyfus, la propriétaire qui avait hérité du club en 2009 après le décès de son mari, l'homme d'affaires Robert Louis-Dreyfus, qui l'avait acheté en 1996, l'a annoncé ce mercredi 13 avril via un courrier aux supporteurs.

"Je comprends la frustration de ne pas voir l'OM pouvoir être compétitif à ce niveau et je vous informe que j'ai pris la décision de céder le club au meilleur investisseur possible pour le long terme"a-t-elle indiqué. La femme d'affaire russe, qui vient de mettre au monde des jumelles à l'âge de 53 ans, explique avoir pris cette décision en raison notamment du "climat qui règne autour de l'OM".

Les supporteurs marseillais, qui réclamaient son départ de façon virulente ces derniers jours ainsi que celui du président Vincent Labrune, sont très remontés contre leur équipe et ses dirigeants. Et pour cause : l'OM n'a plus gagné de match à domicile depuis le 13 septembre 2015 et n'est qu'à 6 points du premier relégable à cinq journées de la fin du championnat de Ligue 1. Dimanche soir 10 avril, ils se sont fait particulièrement remarquer durant le nul de l'OM à domicile contre Bordeaux. Les forces de l'ordre ont dû intervenir aux pieds des virages dans le temps additionnel pour prévenir une potentielle invasion de la pelouse et cinq personnes ont été interpellées.

Le départ de Margarita Louis-Dreyfus est donc un soulagement pour bon nombre d'entre eux. "Je suis en train de fêter ça avec des amis à Châteauneuf lès Martigues, on boit un pastis à sa santé. Madame Louis-Dreyfus n'a jamais aimé l'OM", s'est félicité Gilbert Deukmedjian, président du Club Central des Supporteurs, la plus ancienne des associations du Vélodrome.

- Tapie pas intéressé -

Après cette annonce, le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a souhaité un "repreneur solide" pour le club. Qui pourrait être intéressé ? Pas Bernard Tapie, l'ancien président des années dorées, "qui ne pense pas du tout au rachat", a-t-il dit à BFM TV. Ce dernier a par ailleurs souhaité le départ de Vincent Labrune. "Je pense que ça apaiserait beaucoup de choses en prenant la seule décision qui vaille, qu'il parte". "Ce serait une bonne chose pour lui et pour le club. Il a fait ce qu'il a pu, il a fait des choses formidables. Le jour où vous avez consommé votre crédit, tout ce que vous pouvez faire ne changera rien", a-t-il poursuivi.

Bernard Tapie fustige par ailleurs l'attitude des supporteurs ces dernières semaines, qui pourrait porter préjudice à l'avenir du club. "Maintenant que Margarita a dit 'Ok je vends", il faut vraiment que par leur attitude ils donnent envie à un actionnaire de venir", a-t-il appelé, estimant qu'actuellement, "un investisseur ne peut qu'avoir peur de se trouver dans ce brouhaha violent".

- Une belle vitrine, mais avec des casseroles -

Pour un éventuel acquéreur, l'OM présente un énorme potentiel de notoriété. L'équipe est la plus populaire de France, encore devant le PSG doré des Qataris, et le seul club français vainqueur de la Ligue des champions (en 1993). Au niveau européen, la marque est encore assez connue : il ne reste pas beaucoup de clubs aussi "bankables" pour des riches investisseurs étrangers qui voudraient s'offrir une vitrine. Toutefois, l'OM n'est pas propriétaire de son stade, ce qui représente un manque à gagner et un manque de souplesse pour un investisseur. Le Vélodrome appartient au consortium Arema (Bouygues), qui l'a construit et verse 12 millions d'euros par an à la ville. L'OM paie un loyer de quatre millions d'euros fixe plus une part variable, en fonction du taux de remplissage.

Par ailleurs, l'OM n'en a pas fini avec les ennuis judiciaires. Les plupart des anciens présidents sont passés dans le bureau d'un juge, sur fond de soupçons de transferts douteux. Et la rumeur persistante de la présence du grand banditisme autour du club peut s'avérer décourageante pour un investisseur.

Enfin, "l'actif joueurs" vanté par Labrune a été déprécié par cette mauvaise saison. L'attaquant belge Michy Batshuayi trouvera-t-il une offre à 30 millions d'euros comme évoqué cet hiver? L'effectif compte également des joueurs en fin de contrat (Steve Mandanda ou Nicolas Nkoulou), qui pourraient partir pour rien, comme André-Pierre Gignac ou Andre Ayew l'été dernier. Le nouveau propriétaire, s'il arrive avant la fin de l'année, devra donc construire un nouvel effectif. Et trouver un nouvel entraîneur, tant l'Espagnol Michel, arrivé en début de saison, est brocardé de toute part.

Seul espoir : l'OM, en déliquescence sur le plan sportif --le maintien en Ligue 1 n'est pas mathématiquement assuré-- est encore en course en Coupe de France. Une demi-finale, a priori abordable, est programmée le 20 avril à Sochaux.

 
9 commentaires - Football : la vente de l'OM est-elle la solution ?
  • non mais d erreter de nous casser les pieds avec ce " sport " OUI . c est l argent qui dirige, y a plus de sport

  • Ce n'est pas l'actionnaire qu'il faut changer, c'est l'encadrement.

  • mais qu'est ce qu'on en a à faire du foot et de ses footballeurs péteux.Il n'y a pas plus préocupant dans cette ville d' eboueurs protégés, de mafia, de drogue, de règlements de compte sanglants,de banlieues sclérosées etc....

  • déjà il faut mettre des salaires d'ouvriers a ces joueurs qui se prennent pour des dieux !! le pire c'est que le club risque d'etre acheter par des etrangers pffffffffffff lamentable

  • La seule solution pour Marseille : Repartir à zéro, c'est à dire avoir le courage de faire travailler les Juniors , quitte à être en
    ligue ..."provinciale" et en baver pendant 2 ou 3 ans mais avec des jeunes joueurs du cru . Marre de toutes ces grosses
    têtes coûteuses qui n'ont aucune ambition pour notre Midi d'avant , où notre Vélodrome ( Ca en était vraiment un !)
    vibrait chaleureusement à chaque match , sans "casseurs" et sans débordement xénophobes ou autres .
    Allez , l'O.M. ! Un nouvel encadrement, un nouvel essor , un retour (difficile! ) au courage.... ..et Ciao mon "gari " !

    Je suis de votre avis, nous avons sans doute connus les mêmes choses, les mêmes époques, mais ce sera difficile, je dirai plutôt allez mon "gari"!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]