La question du jour:

Pédophilie : l'Église peut-elle restaurer la confiance ?




Pédophilie : l'Église peut-elle restaurer la confiance ?

Eglise

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 13 avril 2016 à 07h00

L'Église de France a dévoilé un arsenal de mesures pour lutter contre la pédophilie mardi, après la révélation de plusieurs affaires. Le président de la Conférence des évêques de France (CEF) Mgr Georges Pontier a notamment annoncé la création de "cellules d'écoute" des victimes dans tous les diocèses.



La CEF a présenté ces nouvelles dispositions à la presse à l'issue d'une réunion de son "conseil permanent", l'exécutif de l'épiscopat, alors que l'Église catholique de France est ébranlée depuis plus de deux mois par des révélations d'affaires de pédophilie ou d'agressions sexuelles impliquant des prêtres. L'une de ses figures, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, est actuellement visé par deux enquêtes pour non-dénonciation, notamment à la suite de la mise en examen fin janvier du Père Bernard Preynat pour des actes pédophiles commis il y a plus de 25 ans sur de jeunes scouts lyonnais.

"Dans l'histoire des diocèses, des cas particuliers demeurent, même anciens, sur lesquels il est nécessaire de faire la lumière. Nous nous engageons à faire ce travail comme nous le faisons sur les cas portés à notre connaissance, notamment par les victimes", a déclaré mardi Mgr Pontier.

- Écoute des victimes, commission indépendante, veille permanente -

Des "cellules d'accueil et d'écoute" seront mises en place au niveau des diocèses ou des provinces ecclésiastiques (regroupements de diocèses), a annoncé le président de la CEF. "Un site internet dédié, notamment à l'accueil des victimes, permettra à celles-ci de rentrer en contact avec cette cellule locale. Dès aujourd'hui et dans l'attente de la mise en place du site internet, l'adresse mail paroledevictimes@cef.fr est ouverte aux victimes", a-t-il poursuivi.

Une "commission nationale d'expertise indépendante" est en outre créée. "Présidée par une personnalité laïque qualifiée, et composée d'experts (anciens magistrats, médecins, psychologues, parents...)", elle aura "pour mission de conseiller les évêques dans l'évaluation des situations de prêtres ayant commis des actes répréhensibles", selon le discours lu par Mgr Pontier.

Enfin, la "cellule de veille" de l'épiscopat sur la pédophilie devient "cellule permanente de lutte contre la pédophilie", pour poursuivre et intensifier le travail mené depuis quinze ans sur ce sujet par l'Église.

 
15 commentaires - Pédophilie : l'Église peut-elle restaurer la confiance ?
  • un religieux est un homme pas plus ni moins ? donc si ils ne vident pas leurs bourses ils deviennent comme des bêtes en rut ? il y a deux solutions soit qu'ils se marries ou qu'on les castres?

  • avatar
    opportune80  (privé) -

    Pourquoi vouloir à tout prix salir la religion. Il y a des pédophiles partout et pas seulement chez les religieux et ils sont de toutes confessions. Il faut combattre le contact avec les enfants. Ils sont malades et il faut les mettre à l'abri de nuire avec des soins.

  • l'évêque de pontoise a eu raison de souligner une vrai réflexion. avant de toujours critiquer l'église alors qu'il y a pire ailleurs et c'est moche des deux côtés regardons dans notre entourage proche si rien n'y s'y cache. puis l'Église restera debout malgré tous ceux qui essaient de briser la Foi qu'il y a en elle et son Dieu. On peut demander la démission de tout ce gouvernement puisqu'ils sont responsables autant que chaque personne et plus encore. On voit très bien que malheureusement ils sont d'autres bords et là à réfléchir sur le devenir.

  • bien sur ; heureusement il n'y a pas que ce genre de chose qui existe malheureusement là mais bien plus encore en famille et autour; que fait-on pour les soigner et éviter autres dégâts? là il n'y a plus personnes pour dire le fond du sujet. il y a des témoignages aussi curieux des uns des autres et qui simplement sont à vérifier en justesse ou pas; surtout après tant d'années. tant de souffrances aussi pendant les guerres etc... et dans la

  • L'évêque de Pontoise a pigmenté le débat sur la pédophilie d'un propos très équivoque qui laisse à penser qu'un tel acte relève de la fatalité : " Est ce que la pédophilie est de l'ordre du péché ? ça je ne saurais dire " ... Donc si je comprends bien le violeur pédophile n'a aucunement conscience de blesser lorsqu'il passe à l'acte donc il n' y aurait pas péché ?! .
    Cela étant dans toutes ces affaires de pédophilie, l'intégrité physique d'un enfant à l'innocence volée vaudra toujours plus que la réputation d'une Institution ou la protection des hommes ... C'est donc le droit pénal qui doit s'appliquer, le secret de la confession ne suffisant pas .
    L'Église restaurera la confiance lorsqu'elle aura mis l'accent sur l'encadrement des prêtres, cela de manière préventive.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]