"Vive la France" : une proche de Mélenchon fait polémique

"Vive la France" : une proche de Mélenchon fait polémique©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 23 juin 2017 à 20h16

Celle par qui la polémique est arrivée, c'est elle derrière Jean-Luc Mélenchon. A peine a-t-elle fait son entrée à l'Assemblée nationale, que Danièle Obono voit déjà son passé ressurgir.

Invitée des "Grandes gueules" sur RMC, la députée France Insoumise a été sommée de s'expliquer sur une pétition de soutien au groupe ZEP, attaqué pour son titre "Nique la France" en 2012. Deux personnes avaient alors été mises en examen pour "injures publiques". Pour l'élue, il s'agissait de "défendre la liberté d'expression de ces artistes, parce que ça fait partie des libertés fondamentales". Mais quand on lui demande de clamer "Vive la France", Danièle Obono le fait avec réticence. "Je peux dire "vive la France", mais pourquoi, en soi ?" se justifie-t-elle. Une séquence qui divise.



Si à droite Thierry Mariani s'indigne sur son compte Twitter de l'attitude de la députée, le camp de Jean-Luc Mélenchon prend la défense de la femme politique. "Je trouve honteux que Danièle Obono soit mise sur le gril sur ce sujet. J'estime que la pétition de 2012 défendait non pas les paroles de cette chanson, mais la liberté d'expression de ses auteurs. Je comprends totalement que Danièle réagisse comme ça", s'est offusqué le porte-parole de La France Insoumise Alexis Corbière dans L'Express. De son côté, Libération rappelle qu'on n'a jamais posé cette question à Noël Mamère, Clémentine Autain, Eric Coquerel, Eva Joly ou encore Olivier Besancenot qui ont aussi signé la pétition, se demandant s'il n'y a pas un léger parfum de racisme dans cette polémique.
 
379 commentaires - "Vive la France" : une proche de Mélenchon fait polémique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]